BrusselsLife avec Virginie HocqBrabançonne d'origine, c'est à Nivelles, dans sa ville natale que Virginie Hocq teste ses premiers numéros sur un public de choix : sa famille. Après ses humanités, elle s'inscrit tout naturellement au Conservatoire royal de Bruxelles dont elle décrochera le premier prix d'art dramatique.

Après ses études, elle s'inscrit à la ligue d'impro amateur où elle fait d'heureuses rencontres qui lui permettront entre autres de mettre sur pied son premier one-woman show " Dis oui ! " au théâtre des Riches Claires. Un spectacle avec lequel elle tournera pendant deux ans et qui a remporté un succès tant auprès du public que de la critique.

Bruxelles-Paris-Bruxelles

Virginie Hocq passe aujourd'hui son temps entre Bruxelles où elle vit depuis neuf ans et Paris où de nouvelles portes s'ouvrent à elle. En effet, grâce à la contribution d'Yves Bigot et de son producteur et ami Vincent Taloche, le travail de l'humoriste a séduit Patrick Sébastien. Une rencontre déterminante qui lui a permis de faire quelques passages à la télévision française et surtout de débuter sur les planches parisiennes. Stéphanie Guillaume

Tof ou pas...

Votre tof café ? The Winery, un bar à vin situé place Brugmann

Votre tof restaurant ? Le Mozart. C'est ouvert super tard, idéal après les spectacles. Leurs boulettes sauce tomate n'ont plus aucun secret pour moi! Le Gou à Stockel.

Votre endroit tof pour passer une bonne soirée ? N'importe où pourvu que j'y sois avec mes amis. Olivier Leborgne vient de me faire découvrir le Snaps, c'est pas mal.

Votre endroit tof pour passer un bon dimanche ? Chez moi?

Votre endroit tof pour développer votre capital culture ? Un peu partout. Je vais là où me guide mes balades dans Bruxelles. Il y a toujours quelque chose de nouveau à voir, de nouvelles expos à visiter. Des spectacles ou pièces à découvrir.

Votre quartier le plus tof à Bruxelles ? Le mien, pas loin de la place Brugmann. Mais aussi le quartier de la rue Haute, j'adore y flâner.

Si vous deviez faire visiter Bruxelles à un ami étranger, où l'emmèneriez-vous en premier lieu ? Je lui concocterais un petit circuit qui démarrerait de la rue Haute, justement et on finirait par la Grand Place parce qu'il faut bien mais ce n'est pas mon endroit préféré à Bruxelles.

Qu'est-ce qui est le plus tof, à Bruxelles ? Qu'est-ce qui fait que vous ne déménageriez jamais hors de Bruxelles ? Le fait que l'on trouve tout à proximité. Et puis j'adore mon quartier. Je commence à connaître mes voisins, c'est assez convivial. Ce que l'on ne retrouve pas dans d'autres capitales comme Paris, par exemple.

Qu'est-ce qui est vraiment pas tof à Bruxelles ? Qu'est-ce qui vous ferait fuir de Bruxelles ? Le trafic. C'est tout le temps bouché. J'essaie de prendre un maximum les transports en commun, mais il y a des moments où ça n'est pas possible. Et ça m'énerve de devoir me lever à 6h du matin pour être sûre d'être à l'heure à un rendez-vous.

Dites-nous si cette idée est tof ou pas tof ?

  • une piscine flottante sur le canal ? Pas tof, je n'en vois pas l'intérêt.
  • l'accès payant au centre-ville pour les voitures ? Tof. Pourquoi pas ! Ça pourrait être une solution.
  • les restos et bars sans cigarette ? Tof !
  • interdire les frit-kots ? Pas tof ! Ça fait partie de notre patrimoine. Quoi de meilleur qu'une bonne mitraillette ?