La Promenade VerteLa Promenade Verte est une magnifique balade de plus de 60km qui permet aux piétons et aux cyclistes de faire le tour de la Région et de traverser de nombreux parcs et espaces de nature préservée.

Richesse

La richesse de ce parcours réside en grande partie dans l'étonnante diversité de ses paysages. A certains endroits, de vrais paysages de campagne s'offrent au regard du promeneur. A d'autres étapes, ce sont des parcs aménagés, des bosquets, des marais... La Promenade Verte donne une nouvelle visibilité à des espaces qui étaient auparavant inaccessibles au public. Une partie des chemins existe et doit être aménagée. Une autre partie du tracé est encore à réaliser. Lorsqu'il n'est vraiment pas possible d'offrir un parcours hors de la circulation, tout est mis en oeuvre pour y améliorer la sécurité routière.

Objectifs

Son premier objectif est d'amener le public à la découverte de la nature urbaine, grâce aux cheminements verdurisés qui relient les différents espaces verts, mais il contribue également aux qualités paysagères de la ville en préservant son patrimoine naturel et, en particulier, en favorisant la diversité de la faune et de la flore.

7 sections

L'ensemble de la Promenade Verte est divisé en 7 sections représentant différentes facettes des paysages de la région bruxelloise (La forêt de Soignes et le sud d'Uccle - La vallée de la Woluwe - Entre Senne et Woluwe - La vallée de la Senne et les parcs royaux - La vallée du Molenbeek - Les paysages ruraux - Entre Vogelzangbeek et Geleytsbeek). D'une longueur de 5 à 10 km, ces différents tronçons parcourent une multitude de paysages (urbain, ruraux, industriel...), tout en faisant découvrir de nombreux espaces verts bruxellois. La Promenade Verte peut s'effectuer indifféremment dans un sens comme dans l'autre. En certains endroits, elle est dédoublée afin de permettre un passage confortable des piétons et des cyclistes ou pour éviter que ces derniers ne circulent dans des sites trop fragiles.

Le balisage

Le balisage, progressivement mis en place entre 2007 et 2009, permet d'effectuer le parcours tout en recevant de l'information sur les sites traversés.