Samourai

Rue du Fossé aux Loups, 28 - 1000 Bruxelles

A Bruxelles, le soleil de la gastronomie se lève également à l’est. Un des premiers rayons de la gastronomie nipponne à effleurer les papilles bruxelloises fut le Samourai dans les années 70. Aujourd’hui, de l’avis de tous, il brille comme le soleil de midi et s’affirme comme un des meilleurs restaurants japonais du vieux continent.

 

Aujourd’hui, nous vous invitons à découvrir une autre notion de la gastronomie : une fusion entre découverte culturelle et gustative. Le tout en plein centre de Bruxelles, à l’ombre du Théâtre Royal de la Monnaie. Nous avons tous un jour croisé la route du Samourai sans oser pousser la porte de cette façade étroite calée entre les grandes enseignes du centre-ville…

Samourai, point de chute des Japonais d’ici et d’ailleurs

Les Japonais installés à Bruxelles ou les entrepreneurs nippons de passage ne s’y trompent pas, le restaurant Samourai figure en tête de liste de leurs carnets d’adresses. Une telle réputation ne s’acquiert pas d’un coup de baguette magique. Le décor, comme la cuisine, sont authentiques…

On s’attable sur des banquettes autour de tables noires posées dans un décor minimaliste.

Qu’allez-vous vous mettre entre les baguettes au Samourai ? Deux solutions ! La première : le traditionnel choix dans le menu. La seconde : faire confiance au chef.

A la carte du restaurant Samourai : traditionnels sushi et sashimis, préparations vapeur ou viandes et poissons préparé au teppanyaki. Le plat signature de la maison : le Gindara Sakyo Yaki. Derrière cet idiome tout droit sorti d’un manga se cachent des filets de cabillaud caramélisés servis avec une sauce miso et des radis noirs. Le savoureux bœuf Waguy est également à la carte pour le plus grand plaisir des carnivores et des gourmets. Pour une première expérience au Samourai, optez pour le menu Kaseiki, une véritable initiation aux saveurs de l’Empire…

O Makase shimazu ! Il ne s’agit pas là de la dernière sommation d’un samouraï avant d’engager le combat mais bien d’une habitude courante au Japon : laisser le chef décider de votre menu. Sait Harumi, aux commandes de la cuisine du Samourai, se fera alors un plaisir de vous préparer ses meilleurs produits et d’emprunter avec vous les différents chemins de la gastronomie japonaise. Pour éviter tout malentendu, précisez votre budget !

Le tout s’arrose d’une bière importé du Japon ou d’un vin choisi dans le livre de cave qui n’a rien à envier aux plus grandes maisons de la ville…

Petit plus : juste en face du Samouraï, une nouvelle adresse à découvrir pour déguster des bouillons comme au Japon: le Samouraï Ramen !

 

 

Note et avis

 

Réservation

Samourai
That is great !
Send us a message.

Hello