Les 15 lieux abandonnés les plus méconnus en Belgique

Si la plupart ont aujourd'hui été rasés ou réhabilités, les photos de ces lieux belges laissés à l'abandon restent édifiantes.

Créé le 06/04/2017 - Dernière mise à jour le 05/04/2018

A Bruxelles et dans toute la Belgique, il existe un nombre insoupçonné de lieux abandonnés. Des châteaux, des hôpitaux, des cimetières... et encore des mines, des usines et même des piscines. Voici, avec illustrations à l'appui, notre classement des lieux abandonnés les plus insolites en Belgique. Le photographe bruxellois Norman Szkop nous les fait découvrir. 

1) La Crypte de Laeken. 

La Crypte de Laeken est un réseau de galeries souterraines construites sous le cimetière de Laeken à Bruxelles. Lorsque ce cimetière accueille en 1831 les premiers tombeaux de la famille Royale de Belgique, le cimetière devient convoité pour les inhumations. Dans les années 1870, après des extensions des terrains en surface, une extension souterraine est creusée en suivant le tracé des allées du cimetière en surface. 

 

2) L'ancienne école vétérinaire d'Anderlecht

Depuis la délocalisation de la majorité des activités de l'école à Liège, ce bâtiment est à l'abandon. Il fut pendant un temps considéré comme le "musée des horreurs" car on y trouvait encore des membres d'animaux conservés dans des bocaux de formol.  

3) L'hôpital des 2 Alice 

Situé à Uccle, ce bâtiment était resté à l'abandon depuis le début des années 1990 au moment du regroupement de cet établissement avec la clinque de l'Europe. Mais depuis, le lieu a été rasé et a laissé place à des immeubles d'appartements.

4) Tour de refroidissement de Charleroi

Fermé depuis 2007, ce site garde une certaine énergie visuelle. 

(c) Arjen Toet 

(c) RO Photography 

5) Le Château de Noisy

Situé dans les environs de Namur, ce château date de 1866. A l'abandon depuis les années 1990, il a aujourd'hui été détruit. Ce fut un centre de vacances pour les enfants des employés de la SNCB depuis les années 1950, sympa non? 

6) Salve Mater

Bienvenue dans l'hôpital psychiatrique de Salve Mater situé entre Louvain et Tirlemont, l'édifice est en partie abandonné. Les médecins qui y officiaient firent partie des premiers à utiliser les neuroleptiques en 1952 et à arrêter l'utilisation des électrochocs comme traitement en 1958.

7) Piscine de Bolso

Piscine abandonnée située entre Bruxelles et Anvers. 

8) Institut HJ

On trouve très peu d'informations sur ce lieux, certains disent que c'est un ancien centre pour enfants. 

 

9) Mine de Waterschei 

Située dans la province du Limbourg, cette mine ferma ses portes en 1987. Il y eu un coup de grisou en 1929 qui tua 24 mineurs et fit 851 blessés. 

10) Brasserie Stella Artois

Située à proximité de la brasserie actuelle à Louvain, cette ancienne brasserie a gardé les cuves en cuire d'époque. C'est aujourd'hui un centre événementiel et des bureaux de marketing de pointe. 

 

11) Cimetières de Locomotives 

Il s'agit d'un ancien dépot de la SNCB dans la région de Charleroi qui abrite un grand nombre de locomotives déclassées car elles ne sont plus aux normes européennes. 

12) Cimetière de voitures de Chatillon

Ces voitures datent des années '50, '60 et '70. Leur propriétaire était un ferrailleur qui les a démantelé et a placé leurs restes dans un champ. Mère Nature a fait le reste. Il y a trois cimetières dans Chatilon, commune de la province du Luxembourg, avec plus de 1000 véhicules détenues par le même entrepreneur. Cela dit, il y a peu, le propriétaire des lieux a été sommé par la commune de tout déblayer...

13) Le Charbonnage Hasard de Cheratte

Situé dans la région liégoise, ce charbonnage est fermé depuis près de 40 ans. 

 

14) Le Sanatorium Joseph Lemaire

Bâti en 1937 par Maxime Brunfaut, il hébergait surtout des malades atteints de tuberculose. Encore plus que l'Hélio-Marin, le sanatorium dispose de grandes fenètres tournées vers le soleil. Le sanatorium reçoit le nom de Joseph Lemaire, du nom du directeur de la Prévoyance Sociale. Tout était fait pour éviter la contamination des visiteurs (c'est d'ailleurs la raison de la construction des sanatoriums): la visite des malades se faisait via de grandes baies vitrées. Il a fermé en 1987. 

 

15) Le Château de Mesen

Ce château fut construit au XVIe siècle et a appartenu à différentes riches familles avant de devenir une école d'élite pour filles, où les cours étaient dispensés en langue Française à partir de 1914. En raison de la loi obligeant que les cours soient donnés en néerlandais dans les provinces Flamandes, l'école ferma en 1970.