Où trouver vos cougnous cette année à Bruxelles pour les fêtes ?

Le cougnou, une couque de tradition bien belge ! Brusselslife vous présente sa sélection d'adresses gourmandes à Bruxelles. Découvrez-les...

Créé le 26/11/2018 - Dernière mise à jour le 03/12/2018

La période de l'Avent et des fêtes de fin d'année approche à grand pas, tout comme le grand saint Nicolas ! Le saint patron des écoliers, des étudiants, des petits comme des grands enfants, n'apporte pas que son lot de friandises au pied de votre cheminée ! Une des spécialités patissières de Belgique les plus attendues en ce moment : le cougnou ! Au sucre, aux raisins, aux pépites de chocolat ou même nature, cette couque briochée vous ravira à coup sûr ! Avez-vous été sages comme des images ?

Une couque qui vient d'où ?

La célèbre brioche serait originaire du comté de Hainaut et se serait propagé dans l’ensemble des anciens Pays-Bas et dans la principauté de Liège (actuel Benelux et nord de la France). C’est pourquoi on lui connait de nombreuses appellations selon les régions, surtout dans le pays wallon et chez nos voisins picards : « bonhomme » à Liège, « coquille » à Tournai, « volaeren » dans les Flandres françaises. Il est surtout nommé « cougnou » ou « cougnole » dans notre plat pays !

Ce pain brioché, doux et moelleux, est un des nombreux enfants de la tradition pâtissière européenne représentant des personnages du folklore chrétien à cette époque de l’année. La période précédant le solstice d’hiver est en effet l’une des plus tristes du calendrier agricole. C’est pourquoi, avec les provisions encore abondantes, la recette classique d’un pain, améliorée de beurre et de lait, se pare de quelques ingrédients festifs comme des raisins secs ou du sucre.

Traditionnellement offert aux notables du village à l’occasion de Noël, il est devenu l’une des étrennes offertes aux enfants en fin d’année. Le nom de la brioche daterait déjà du XVIIe siècle, on ne connait pas encore réellement son origine, il viendrait du latin « cuneolus » signifiant petit coin ou « cunea », berceau. Cette couque bien belge rappelle le Christ nouveau-né, de par sa forme, un bébé emmailloté. Le cougnou, tout aussi délicieux au petit-déjeuner, au goûter comme à tout moment de la journée, est toujours accompagné de son petit Jésus en sucre. Chocolat chaud conseillé !

Où trouver ces couques tant recherchées ?

En Belgique, IM-POS-SI-BLE de ne pas en trouver ! Que ce soit en supérette ou en boulangerie, vous ne pouvez pas les manquer. Brusselslife vous conseille bien-sûr d’opter pour les cougnous vendus dans vos boulangeries de quartier et fabriqués par des artisans-boulangers. Nous vous proposons d'ailleurs ici une liste de quelques bonnes adresses bruxelloises :

Bien-sûr, le très couru Saint-Aulaye, une maison qui a du goût, mêlant exigence et tradition. Cette boulangerie de caractère est présente depuis plus de 30 ans à Bruxelles. Fondée par Gérard Marciquet, un Français originaire du Sud-Ouest, à Ixelles, elle s’est déjà déclinée en deux boutiques sur Uccle, au Fort-Jaco et à Vanderkindere.

La Ferme Nos Pilifs dans le nord de Bruxelles vous propose également des pâtisseries artisanales vendues dans sa boulangerie-épicerie ainsi que de nombreux autres produits frais issus de la production fermière et maraîchère.

La pâtisserie familiale Sirre fondée en 1935 et toujours tenue d’une main de maître depuis quatre générations est présente sur trois sites : dans l’Est à Stockel et dans le Nord-Ouest à Jette et Koekelberg. Cette maison qui a vu le jour dans les quartiers de la basilique de Koekelberg ne propose pas que des couques de qualité mais de nombreuses pâtisseries au goût d’antan.

L’adresse schaerbeekoise de notre répertoire a du Goût ! Un établissement proposant fromages comme charcuteries, issus de circuits courts. Chez eux, ce sont les pâtisseries artisanales Locus qui vous séduiront concernant les cougnous.

Un autre incontournable de la capitale, chez Vatel trône depuis 1950 sur la place Jourdan dans le quartier européen à Etterbeek. Connu autrefois pour son atelier ouvert au public de jour comme de nuit, il continue à vous charmer avec ses pains artisanaux et des délicieuses pâtisseries (le tout bio !).

Last but not least, des cougnous, il en faut bien pour tout le monde ! Chez Chambelland, vous pourrez trouver tous les bienfaits nutritifs et gourmands du pain et des couques mais sans gluten !

Un proverbe de nos frères liégeois raconte que « Quand on mange les cougnous au soleil, on mange les cocognes (œufs de Pâques) derrière le poêle. » (Équivalent du célèbre « Noël au balcon, Pâques aux tisons »). Comme quoi les saisons décalées et les températures élevées en automne/hiver ne datent pas du réchauffement climatique !