TOP

RTL TVI racheté par un groupe d’investisseurs créatifs

Brusselslife Rédaction . Média

01 Apr 2021, 07:04 Last Updated: 01 Apr 2021, 16:04

La filiale belge du groupe RTL a été rachetée par un groupe d’investis-seurs belges. Aucun n’a d’expérience médiatique

RTL TVI racheté par un groupe d’investisseurs créatifs
RTL TVI racheté par un groupe d’investisseurs créatifs

De gauche à droite : Muriel Bernard, Thierry Goor, José Zurstrassen, Carl de Moncharline, Davy Courteaux, Bernard Crutzen et Pierre Chaudoir

« Il est clair que tous les médias souffrent énormément. Nous avons été séduits par l’idée de faire décoller des nouvelles énergies au départ des médias traditionnels » déclare un des investisseurs qui préfère garder l’anonymat pour l’instant. « Il est temps de compenser l’offre du service public, surtout au niveau de l’information, que nous estimons trop com-plaisante à l’égard du pouvoir en place. Une véritable pluralité permet-tant aux entrepreneurs d’avoir une véritable importante caisse de réso-nance ».

Voici la liste des membres pressentis pour ce comité de pilotage :

Pour Paul Grosjean qui avait commencé en radio, c’est une belle op-portunité. « Mon rôle de rédacteur en chef sera de lancer des fusées vers une info à la Konbini ou Brut. Pas d’infos à heure fixe mais bien une prise de parole. Uniquement lorsqu’il y aura vraiment quelque chose à révéler. Comme sur les réseaux sociaux, chaque citoyen pourra devenir un reporter. Fini le classicisme de devoir remplir une grille d’informations à horaires fixes. On donnera la parole à tous. Nous n’avons pas l’inten-tion d’informer strictement mais bien de faire bouger les lignes de libre arbitre chez chacun ».

Carl de Moncharline présentant leur projet à BAM TV

C’est Bernard Crutzen, auteur du documentaire polémique « Ceci n’est pas un complot » (plus de 1,7 millions de vues sur la toile) a été sollicité pour chapeauter les magazines de reportage. “C’est une bonne occa-sion d’introduire davantage de pluralisme dans le traitement de certains dossiers” nous a-t-il confié. Il veillera aussi à ce qu’RTL remplisse ses obli-gations envers la Fédération Wallonie Bruxelles en matière de co-pro-ductions documentaires. Le réalisateur espère intéresser la Fondation Bill&Melinda Gates, qui soutient déjà d’autres grands médias à l’étran-ger.

Un des objectifs, c’est de transformer un partie du bâtiment en food-market. Pour Thierry Goor, l’opportunité est énorme. « En vue de l’arrivée de Mediapark, s’installer dans ce quartier proche de l’Europe est une aubaine. Fort de ma création du Wolf, on va construire au rez-de-chaus-sée une formule dynamique en véritable circuit court. Tout le monde y trouvera son compte ».

Pour Carl de Moncharline, l’occasion de créer un roof bar n’était pas refusable. « Le bar sera un studio en live dans lequel on baignera dans une espèce de reality show avec des personnalités de chaque côté du bar. Ce sera une forme de Tommorow’s Bar avec des moments

d’échanges ethniques et multiculturels. Tout y sera mélangé. Une vraie tour de Babel. C’est mon rêve depuis longtemps ».

Davy Courteaux, qui s’inscrit dans l’esprit des jeunes sera le gardien de la Twitch Tower. « ll est temps que la Belgique s’inscrive dans l’eSports avec une académie. Nous allons créer une véritable école dans l’esprit des écoles de codage. On y apprendra un vrai métier. En deux ans, nous devrions créer un millier d’emplois ».

Pour la partie féminine, c’est Béa Ercolini qui sera une des gardiennes du temple. « Nul besoin de tomber dans la litanie de l’équilibre des gen-res. Il y aura une vraie place pour les femmes. Pas de faire valoir mais un usage essentiel pour la bonne marche de ce projet que j’adore ».

Un espace sera dévolu à la Wowo Commmunity animée par Florence Blaimont. « Tous les genres y seront admis mais la priorité sera donnée à la résilience féminine » déclare Florence Blaimont.

 José Zurstrassen, serial entrepreneur, fait partie des investisseurs reprenant RTL TVI

Fort de son expérience d’e-commerce de produits alimentaires bio et locaux, eFarmz utilisera la RTL House pour en faire le nouveau Hub d’un Amazon du circuit–court qui reprendra une gamme de produits ultra large (plus de 50.000 d’ici fin 2021) afin que tous les belges puissent acheter belge en ligne et se faire livrer en 24h. « Plusieurs émissions TV seront consacrées aux entrepreneurs et aux entreprises belges pour faire connaitre les produits en vente et créer les volumes nécessaires à la rentabilité du projet. Cela permettra de re-localiser ainsi toute l’acti-vité économique liée au e-commerce global » souligne Muriel Bernard qui a du mal à cacher son enthousiasme.

Au niveau financier, c’est la cryptomonnaie qui règnera en maître avec Bit4 You. « Avec un média, nous pouvons rassurer le monde sur la nou-velle monnaie. Du B2C au B2B, toutes les campagnes de pub seront payées via nous. Transparence totale. Que vouloir de mieux » enchérit José Zurstrassen.

En ce qui concerne Pascal Witmeur et Pierre Chaudoir, ils formeront le duo des GO pour amener une énergie dans l’ensemble du bâtiment. « Les produits antenne ne seront que la conséquence de ce que les gens qui vivent dans le bâtiment auront créé. Bien que basés à Bruxelles, nous lancerons d’autres labos à Charleroi, Liège, Mons et Knokke. Tous les jours, les entrepreneurs auront l’objectif de créer un truc. Que cela soit artistique, économique ou sociétal. Le nouveau groupe RTL Belgium

sera le partenaire médiatique de tout » déclarent-ils tous les deux en choeur.

"Le vaisseau RTL Belgium va devenir l’épicentre de la nouvelle Smart City. Une forme de Silicon Valley à la belge. Si ce n’est que cela con-cerne la partie francophone du pays. Nous laisserons la place à LN24 pour l’information sérieuse. Nous nous chargerons de l’eduntainment. Tout est possible pour les personnes travaillant actuellement pour le groupe y compris Philippe Delusinne. Nous sommes dans une philoso-phie du Winner takes all. Un bâtiment optimiste qui sera le bastion de la relance économique francophone » déclare le leader des investisseurs.

Pour tout contact : Pierre Chaudoir + 32 479 83 91 12 -
                              Carl de Moncharline + 32 477 79 96 18

Crédits photos : Olivier Floor - https://www.olivierfloorphotography.com/

Consulting