Sortir... la diversité bruxelloise

Ce qui fascine dans la nuit bruxelloise c'est d'abord sa diversité. Il n'y a que les passionnés du silence qui vont être déçus.

Créé le 05/07/2012 - Dernière mise à jour le 31/01/2018

Quand la Jamaïque pousse sa canne à sucre du côté du Kultuurkaffee (bien souvent avec les soirées presques mensuelles de l'Exodus Soundsystem, un groupe de deejays et artistes orientés sur le Reggae de tradition Roots), ou au Café Aman, les basses résonnent jusqu'à la Grand'Place et c'est bien souvent le rendez-vous pour une foule de 18-30 ans très... très détendus. Kultuurkaffee - VUB - 2 Pleinlaan - 1050 Café aman - 52 rue des Augustins - 1000

Le Beursschouwburg propose chaque week-end des programmations de deejays vraiment exceptionnelles. Entre le Funk ancien, la Soul, le Dubstep hypermoderne, la Disco, le Rock... le grand Beurscafé résonne de nouveau d'une âme qui l'habitait déjà il y a juste dix ans. De la magie pure dans un halo de chaleur et de brique crue où défilent les plus calés des mixeurs du pays, de Brekbit à Colantoni, de Tabi à Bun-Zero (qui s'occupe de ces affiches), du groovy au progressif. Et gratuit s'il vous plaît. Faites-vous plaisir en vous promenant sous les arcs intérieurs, c'est d'une pièce et c'est grand. Beursschouwburg - rue Auguste Orts - 1000

Les soirées Jazzbreak recommencent chaque mercredi! De vrais concerts Jazz au Tavernier pour 5 Euros, comme depuis pratiquement deux ans avec un éclectisme forcené, et toujours suivi d'un mix du deejay Brown Moshunz pour plonger tard dans la nuit. Des groupes venus de New-York, d'Amsterdam ou de Liège, mais toujours avec une touche de découverte, un peu de témérité et d'inattendu dans notre monde encodé. Notez que les autres soirs cet établissement détendu et racé reste gratuit d'entrée. Le Tavernier - 445 chaussée de Boondael - 1050  

Le Wax club, c'est un nouveau DJ-bar qui a surgi à un saut de la Bourse, au premier étage d'une sandwicherie (autant le préciser puisqu'on la repère facilement) du boulevard Anspach. Mais il faut dire que la décoration vous transporte aux meilleures heures des films de Belmondo et Jean Yanne des années 70, enrobé dans un son très souvent Electro et Electro-house. Gratuit, mais appellant un look un peu branché ou stylé. Wax club - 66 boulevard Anspach - 1000

Depuis un peu plus de dix ans, Stel-R s'est construit une réputation en béton ... il est aujourd'hui l'un des cinq ou six deejays les plus influents de la scène Electro belge et jongle de ses disques en vinyl entre ses soirées Popzero tous les deux mois au Recyclart, le Popzero bar gratuit et mensuel au Roi des Belges, et ses passages en FM tant sur Radio Panik que lors d'invitations sur des FM nationales. Mais il ne s'en tient pas là, il lui arrive aussi de libérer des flots de rock psyché et punk pour de petites soirées privilégiées... suivez les flyers dans la ville. Cela reste un vecteur d'information essentiel.  

Et bien entendu il y a le  Dirty Dancing, au Mirano et en pleine forme. On ne terminera pas sans cette anecdote qui place ces samedis en première ligne du clubbing européen: lors de la venue de l'artiste Electro-house Tiga le sold-out a été atteint avant minuit, et les files de jeunes s'étaient étendues sur tout ce tronçon de la chaussée de Louvain... vers le haut jusqu'à la place Madou, et vers le bas jusqu'à la place Saint Josse. Ceux qui connaissent le quartier se font une idée de la foule que ça représente, et nous demandons aux autres de nous faire confiance... on n'avait plus vu ça depuis Bjork au Fuse. Dirty Dancing - Samedi - 38 chaussée de Louvain - 1210   Nicolas Deckmyn