TOP

RÉVOLUTION BRABANÇONNE 10 décembre 1790 : le retour des Autrichiens à Bruxelles

Rédaction BrusselsLife.be . Sorties & Loisirs

10 Dec 2019, 10:12 Dernière mise à jour : 12 Dec 2019, 13:12

La Belgique aussi a eu « sa » révolution en ces temps où tout a basculé outre-Quiévrain. Tour à tour celte, romain, lotharingien, espagnol et autrichien, notre pays va bientôt devenir français et hollandais avant son indépendance en 1830.

10 décembre 1790 : le retour des Autrichiens à Bruxelles
10 décembre 1790 : le retour des Autrichiens à Bruxelles

La prospérité sous le règne de Marie-Thérèse

En cette fin de dix-huitième siècle plutôt mouvementé, la Belgique alors connue en temps que « Pays-Bas autrichiens » replonge dans l’incertitude et un certain chaos. Après avoir échappé – non sans mal, Bruxelles ayant notamment été bombardé ! – aux appétits de Louis XIV grâce aux Traités d’Utrecht (1713) et de Rastatt (1714), notre territoire est transféré à la branche autrichienne des Habsbourg, et connaît après la « Guerre de Succession d’Autriche » et le Traité d’Aix-la-Chapelle (1748) une période de calme et de prospérité sous le règne de Marie-Thérèse d’Autriche.

Les réformes trop avant-gardistes de Joseph II

Au décès de celle-ci, c’est son fils Joseph II qui grimpe sur le trône, avec des idées progressistes et centralisatristes. Il abolit la peine de mort et le servage, et veut réduire la puissance du clergé et des Etats-Généraux, la fin des privilèges et du monopole des Corporations. Il va hélas ! trop vite en besogne et la révolution gronde, dans un climat d’insurrection favorisé par la Révolution française.

Mais nos insurgés manquent d’organisation et surtout d’unité, tant et si bien qu’au désordre qui s’installe, les Bruxellois préfèrent le retour de l’administration autrichienne, actée par le Traité de La Haye le 10 décembre 1790, mettant un terme « pacifique » aux très éphémères Etats-Belgiques-Unis. Le décès inopiné de Joseph II, le « despote éclairé » (et mécène de Mozart) laisse la place à son frère cadet Leopold II (!) qui promet de temporiser les réformes.

Valmy et Fleurus : messieurs les Français…

La situation semble d’autant rétablie que les troupes françaises connaissent de sérieux revers. La bataille de Valmy, le 20 septembre 1792 va tout faire basculer. En juin 1794 à Fleurus, les troupes républicaines s’imposent aux Coalisés anglo-germano-austro-hollandais (les futurs « Alliés » de Waterloo) et les… ex-Pays-Bas autrichiens sont annexés au futur empire de Napoléon… On connaît… mieux la suite.

 

D.H.

 

 

 

 

Crédits photos : Wikipédia.

Visites & Patrimoine Découvrir Bruxelles Histoire