TOP

Achetez un animal en toute confiance!

Rédaction BrusselsLife.be.

26 May 2012, 05:05 Last Updated: 06 Feb 2013, 14:02

Vous avez cette image en tête de ce chiot ou de ce chaton et de ses grands yeux. Il est si petit et si mignon, comment pourriez-vous résister à l'acheter ? Là est toute la question ! En l'achetant dans ce magasin ou dans cette animalerie, il se peut que vous soyez en train de financer le trafic illégal d'animaux. Avant d'acheter quelconque animal il faut faire des recherches, s'informer pour se protéger de tout imprévu.

Lorsque vous promettez à vos enfants un animal de compagnie, faites bien attention à vos motivations. Acheter un animal ne se fait pas à la légère et est souvent accompagné de contraintes non envisagées.

Attention

Bien que vous ayez envie d'un certain animal, certaines espèces sont en voie de disparition et ne peuvent pas être vendues. Il se peut aussi que l'animal choisi soit trop exotique pour notre climat, d'où l'importance des recherches. En général, plus l'animal est exotique plus il est illégal.

Avant de commencer

Avant de commencer, vous devez considérer les implications qui viennent avec l'achat d'un animal : fini les petits week-ends, il faut quelqu'un pour le garder pendant vos vacances, voyager avec un animal est plus compliqué, les allergies,... OK, vous y avez réfléchi et vous êtes quand même de la partie ! Donc votre première étape est de décider quel genre d'animal vous voulez. Ici, vous devrez tenir compte de l'espace dont vous disposez, du temps que vous êtes prêt à lui accorder et surtout de vos moyens.

Première étape - Recherches

Vous avez choisi votre animal, sa race, sa couleur, son genre,... Alors, il est temps de se mettre aux recherches. Maintenant tout dépend de l'animal dont vous voulez : chien, chat, poisson, lapin, oiseau, animaux exotiques,... Dans tous les cas, l'idéal serait de faire appel à un éleveur licencié. Les prix seront plus élevés, mais vous aurez la garantie qu'il n'y a pas de lien consanguin entre les géniteurs ce qui est primordial chez les chiens par exemple, trop de consanguinité cause beaucoup de problèmes de santé. Votre animal sera probablement déjà vacciné et l'éleveur fournira aussi un passeport européen. De plus, les problèmes avec les animaux provenant d'éleveurs privés licenciés sont moins nombreux. Vous pouvez aussi répondre à une annonce d'un particulier, mais il y a toujours un risque. Le particulier n'est pas un éleveur professionnel et votre animal pour avoir des problèmes que le propriétaire ne sait pas identifier. Troisième solution et la moins recommandée, il y a toujours l'animalerie. Beaucoup de ces magasins animaliers sont des vendeurs d'animaux illégaux issus de la contrebande. Votre animal aura probablement voyagé dans une petite boîte en carton ou dans un sac sans eau ou nourriture pendant des jours voir des semaines. La personne qui vous la vend ne sait pas comment s'en occuper et ne pourra pas vous donner des informations sur l'animal ou ses origines. En plus, beaucoup de ses animaux sont déjà malades. Bien sûr, il ne faut pas généraliser ! Il existe bien des animaleries très compétentes, mais vérifiez quand même toujours auprès de forums ou de clients. Dans tous les cas, on n'achète pas à la première visite. On organise d'abord une mission de repérage. Les points à vérifier sont : la propreté de l'endroit et des animaux, les conditions de vie des animaux, la nourriture si possible, et un coup d'oeil aux géniteurs s'imposent. Ne faites pas confiance à une personne qui refuse de vous montrer les parents.

Deuxième étape - Exploration

Avant d'acheter, vérifiez l'état de santé de l'animal (vous avez au préalable lu un livre sur votre animal), le poil/les écaille/les plumes ont l'air sain, les dents (s'il en a), la structure osseuse (essayez de faire marcher/sauter votre animal)...en cas de doute faites appel à un vétérinaire qui viendra avec vous inspectez l'animal, il vous en coûtera probablement le prix d'une consultation, mais ça vous évitera bien des désagréments.

Troisième étape - Vérification et achat

Avant de payer, et après avoir vérifié que le chien allait bien et qu'il avait bien eu tous ses vaccins, assurez-vous qu'il y ait bien une garantie, personne n'est à l'abri d'un imprévu. Jetez un coup d'oeil sur les papiers, passeport, brevet ou autre et si tout est en ordre, plus rien ne vous empêche d'acheter cet animal. Bien que vous ayez la meilleure volonté du monde, il existe des gens malhonnêtes : petit conseil, une fois que vous avez choisi l'animal et vérifiez que tout était en ordre ne perdez pas l'animal de vue, le moment est propice pour qu'une personne moins honnête l'échange sans être vue contre un animal moins bien ou malade.

Dernière étape - Retour à la maison

Ramenez l'animal chez vous, mais gardez en tête que comme tout humain, il aura besoin d'une période d'adaptation et que si c'est un bébé il faudra bien suivre tous les conseils de l'éleveur/vendeur. Il est encore très fragile donc, faites attention.

Pourquoi pas

En général, les personnes désireuses d'acquérir un animal de compagnie optent pour un animal très jeune pour pouvoir l'éduquer elles-mêmes. Malheureusement, beaucoup d'animaux sont abandonnés par leurs propriétaires, les plus chanceux sont recueillis par la SPA qui essaye de leur trouver de nouvelles maisons. Donc, si vous envisagez d'acquérir un animal de compagnie faites un tour dans un des refuges qui regorge d'animaux en manque d'amour et de chaleur humaine. Vous pourriez trouver votre meilleur ami dans l'une de ses cages... Lara Ronayne Casimiro