Après l’Ommegang, Annie Cordy inaugure « son » Parc à Laeken

Rares sont les personnalités qui, à Bruxelles, sont honorés de leur vivant par le nom de baptême d’une rue, d’une place ou… d’un parc.

Créé le 06/07/2018 - Dernière mise à jour le 06/07/2018

Quinze ans après la station de métro Eddy Merckx

On se rappelle qu’en 2003, la première grande exception à la règle fut l’inauguration de la station de métro Eddy Merckx à Anderlecht. Un choix de feu Jos Chabert, alors ministre en charge, natif d’Etterbeek ne voulant pas d’un « Vogelenzang » choisi par les habitants du quartier pour éviter la confusion avec le « Chant d’Oiseau » de Woluwé-Saint-Pierre, sa commune, quartier limitrophe avec Auderghem !

 

Autour de l’ancienne gare de Laeken devenue centre culturel

Ce dimanche à Laeken, le parc cintrant l’ancienne gare portera officiellement le nom d’Annie Cordy, ce qui s’… accorde on ne peut mieux avec le rôle culturel que joue ce bâtiment depuis bientôt 15 ans, après son classement par la Ville de Bruxelles en 1996.

 

Après l’Ommegang dont elle aura été la star nonagénaire

Actuellement en Belgique, et « star » de l’Ommegang, l’artiste – qu’on a vue très émue dans son fier costume de Renaissance – sera donc bel et bien présente pour cette inauguration prévue à 15h, et à laquelle ses fans sont tout naturellement bienvenus ! Rappelons qu’Annie Cordy est née Léonie Cooreman, à Laeken le 16 juin 1928, et qu’elle vient donc de fêter son 90ème anniversaire.

 

Une artiste bien plus complète qu’on ne le pense !

Faite Baronne en 2004 et déjà citoyenne d'honneur de la Ville de Bruxelles, la légendaire « Tata Yoyo », « Nini la Chance » et « Bonne du Curé » tire avec une énergie et une spontanéité toujours intactes une carrière internationale entamée comme meneuse de revue au Lido de Paris dès le début des années 50. Son humour et son énergie qui ont fait le clair de sa réputation cachent un talent bien plus éclectique, notamment au cinéma où elle apparaît encore ponctuellement. N’est-elle pas merveilleusement émouvante dans « Les souvenirs », le très beau film de Jean-Paul Rouve sorti voici deux ans à peine ?


Crédit photo: Annie Cody Officiel