Bia Mara: le fish & chips à la sauce moderne

Bia Mara vient d'ouvrir son deuxième établissement à Bruxelles : place de Londres.

Créé le 31/01/2018 - Dernière mise à jour le 01/02/2018

Le fish & chips sur les tables bruxelloises:

Bia Mara est un restaurant dédié aux fish & chips et il nous vient tout droit de Dublin en Irlande. Fish & Chips en irlandais se dit tout simplement "Bia Mara". Ces deux créateurs Barry et Simon souhaitaient montrer aux gens que "oui" le fish & chips pouvait être un vrai plat et non un snack gras sans goût mais surtout ils voulaient prouver qu'il est possible d'utiliser des bons produits venant de nos océans.

En 2012, Bia Mara ouvre son premier établissement dans la rue du Marché aux Poulets au numéro 41 et accueille sa clientèle dans un cadre sobre mais branché. Vous pouvez vous installer à une table en bois après avoir passé votre commande au comptoir.

Du fish & chips et bien plus !

Chez Bia Mara, on ne mange pas du simple fish & chips, ici les recettes sont créatives et donnent une nouvelle jeunesse à ce plat. Le prix du fish & chips commence à 12€, vous pouvez choisir du haddock, maquereau, colin, saumon, crevettes,... Il y en a pour tous les goûts.

Avec votre poisson pané, vous pouvez rajouter une sauce: tartare, citron vert, truffe, ail, ketchup,... Ici, il y a aussi un large choix afin de répondre aux envies et aux goûts de tout le monde. Fish, fish... Mais où son les chips ? Les frites sont bien là et ce sont d'excellentes frites de pomme de terre coupées à la main.

Pour les personnes végétariennes, vegan ou qui n'aiment pas le poisson, il y a des alternatives. Vous pouvez déguster des wraps de poulet ou de légume.

Bia Mara sur la place de Londres:

Bia Mara connait un réel succès à Bruxelles depuis son ouverture en 2012, l'équipe a donc décidé d'ouvrir un deuxième établissement au numéro 1 de la place de Londres à Ixelles. Il se situe à deux pas des institutions européennes.

Les Bia Mara de Bruxelles sont ouverts du lundi au samedi de 12h à 14h30 et de 17h30 à 22h.

Crédit photo: Bia Mara

D.DEV