TOP

Bye bye petite ceinture: que faire de l'autoroute urbaine bruxelloise?

Victor Lepoutre.

28 Sep 2017, 12:09 Last Updated: 28 Sep 2017, 12:09

Une réunion de réflexion s'est tenue vendredi dernier au Kaai Theater pour réfléchir à rendre la petite ceinture plus chaleureuse et attractive.

Bye bye petite ceinture: que faire de l'autoroute urbaine bruxelloise?
Bye bye petite ceinture: que faire de l'autoroute urbaine bruxelloise?

Un jeune Bruxellois a lancé la révolution de la petite ceinture, le 22 septembre, au Kaai Theater, lors une conférence bilingue, avec notamment le soutien d'associations biens connues des amoureux de la ville et de l'urbanisme, comme le BRAL (Mouvement Urbain pour Bruxelles) et l'ARAU (Atelier de Recherche et d'Action urbaine)

(c) petiteceinture.be

En deux heures de temps, on a pu avoir l'avis des experts en urbanisme, d'un architecte, d'un collectif d'habitants et de neuf représentants des partis politiques. Le public a pu apprécier la bonne connaissance de la thématique de Céline Delforge (Ecolo), Emmanuel De Bock (Défi) et Stéphane Obeid (MR) . Côté néerlandophone, Brigitte Grouwels s'est également distinguée. Objectif de la soirée : transformer la petite ceinture en lieu de vie chaleureux et attractif.

(c) Guillaume Jonneskindt

Au départ de cette grand'messe, le travail de fin d'étude à la VUB de Rien Van de Wall, un jeune historien et urbaniste bruxellois. Il est l'auteur d'un mémoire modèle sur la petite ceinture, cette véritable autoroute urbaine, engorgée, polluée… la petite ceinture, c'est moche, mais ça peut changer.

Changer la petite ceinture, mais comment? 

Comment ? Grâce une réflexion globale : on tient compte de tous les transports, de tout l'espace public, aux besoins des quartiers alentours. Et on investit en conséquence dans des projets adaptés.

Petit palmarès des idées les plus vibrantes, même si elles restent hypothétiques à ce stade  : ouvrir une agora à Sainctelette, transformer les tunnels en salle de concert ou en piscine, planter un parc linéaire entre la gare du Midi et la porte de Ninove. De quoi faire gagner à Bruxelles quelques galons de ville branchée, à l'image de Berlin ou de Rotterdam.

(c) Guillaume Jonneskindt

Minute papillon : on fait quoi des voitures ? Le nombre de bandes de circulation diminuerait sérieusement. Alors, on trouve des alternatives efficaces. Promis ? Les politiques présents semblaient en tout cas convaincus. Les propositions correspondent d'ailleurs à des initiatives en cours : métro nord,pistes cyclables protégées voitures partagées…

Un projet qui améliorerait vraiment la vie des Bruxellois, on en rêve. Et pourquoi pas ? D'autres villes, comme Lyon et San Francisco, ont réussi le pari de réinventer leurs boulevards.

(c) Guillaume Jonneskindt

La réflexion ne fait que commencer. Les citoyens sont invités à participer aux journées du 24/11, 01/12, 8/12 et 15/12 (inscriptions : www.brusselsacademy.be).

On regrette que ce soit en semaine. Mais après les tristes déboires du piétonnier, on se dit aussi que c'est une grosse amélioration. Les citoyens ont toujours raison de prendre leur ville en main.

Plus d'infos sur le site de Rien Van de Wall et de son complice Wim Merten : www.petiteceinture.be,