Ce qu’il faudra voir au théâtre cette saison!

Soirées
Écrit par Frédéric Solvel - 09 sept. 2014, 00:00 (Mis à jour: 22 sept. 2014, 09:51)
Ce qu’il faudra voir au théâtre cette saison!
Le rideau va bientôt se lever sur une nouvelle saison. Les planches bruxelloises résonnent au rythme des dernières répétitions. Voici notre sélection, totalement subjective, de ce que vous ne devrez pas rater au théâtre cette saison.

Avec Cabaret, la saison démarre en fanfare ! Willkommen, Bienvenue, Welcome au National pour fêter les 20 ans du Public.

Oktobre se jouera en novembre aux Halles. Du cirque de haut niveau avec des personnages extravagants. En solo, en duo ou en trio, ils évolueront dans des tableaux tantôt durs, tantôt tendres.

En décembre, la Comédie de Bruxelles sera aux centres culturels d’Uccle et d’Auderghem avec Si c’était à refaire. La comédie chirurgico-esthétique de Laurent Ruquier part du principe, mesdames, que si vous voulez que votre poitrine remplisse les mains de votre mari, il pourrait être utile de lui faire refaire les mains! A cheval sur décembre et janvier, le TTO poussera une pièce dans son Juke Box. Un Juke Box composé par 8 auteurs parmi lequels on retrouve Sébastien Ministru, Dominique Bréda, Myriam Leroy et Alex Vizorek. 

En fin d'année, un détour s'imposera chez Toone pour La Nativité et le massacre des innocents. Un spectacle de circonstance basé sur le travail de Michel de Ghelderode et adapté par José Géal et Andrée Loncheval.

Après les fêtes, la Ligue d’Impro sera de retour les dimanches et lundis et fêtera dignement ses 30 ans. Rangez vos serre-têtes de rennes, videz vos pantoufles des friandises du Père Noël et feu à volonté ! A moins que vous ne préféreriez Punk Rock. En reprenant son spectacle-phare de la saison dernière, qui dresse le portrait d’une jeunesse à la dérive, le Poche s’attend à un grand succès et espère secrètement être programmé en Avignon.

Guerre et, pas forcément, paix

La Grande Guerre et ses souvenirs sont partout cette année, même au théâtre ! Dans les tranchées de la Comédie Claude Volter, vous entrerez dans les coulisses de l’histoire avec Albert, douze heures de grâce. Même topo, mais au Public cette fois, avec Les filles aux mains jaunes : point de poilus, point de fusils, mais des petites mains qui fabriquent des obus et tendent vers un début d’émancipation.

Une autre pièce au relan d'humanisme se jouera au Théâtre de la Place des Martyrs: les Bas-Fonds traitent des raisons d'existence de l'Homme.

Un siècle plus tôt, le Magic Land Théâtre s’intéresse aux à-côtés de la bataille de Waterloo et plus précisément à la nuit qui a précédé la débâcle napoléonienne. 1815, La dernière bataille, pas si morne que cela !

Au printemps, tandis que les bourgeons fleuriront entre le Palais Royal et son miroir de la Nation, les acteurs et les marionnettes de la Compagnie Point Zéro débouleront sur les planches du Théâtre Royal du Parc pour donner vie au Borgia de Thomas Gunzig.

La cerise bruxelloise sur le gâteau

En fin de saison, c’est du côté du Théâtre Royal des Galeries qu’il faudra être pour tremper délicatement sa madeleine de Proust dans un savoureux Bossemans et Coppenolle où l'on retrouvera avec plaisir une certaine Amélie Van Beneden.

Ensuite, les festivals prendront, comme chaque année, le relais...

Avez-vous apprécié cet article?

Partagez-le

Chargement de l'article suivant ......

Newsletter

Chaque semaine, du nouveau contenu dans votre boîte mail

Newsletter

Découvrez plus de 12 000 adresses et événements

Profitez de toutes les sections de BrusselsLife.be et découvrez plus de 12 000 adresses et un grand choix d'événements, d'informations et de conseils et astuces de notre écriture.

Brusselslife.be
Avenue Louise, 500 -1050 Ixelles, Brussels,
02/538.51.49.
TVA 0472.281.221

Copyright 2022 © Brusselslife.be Tous droits réservés. Le contenu et les images utilisés sur ce site sont protégés par le droit d'auteur. la propriétaires respectifs.

www.brusselsLife.be/[email protected]