Cinéma: le film de la semaine à Bruxelles "Au Poste !"

Benoît Poelvoorde est "Au poste!" dans la dernière farce de Quentin Dupieux. Imagination sans limite et humour noir irrésistible au programme

Créé le 11/07/2018 - Dernière mise à jour le 11/07/2018

Une parodie à l'extrême d'un grand classique !

En parodiant à l'extrême le mémorable "Garde à vue", l'iconoclaste - de génie - Quentin Dupieux signe sans doute avec "Au Poste !" son film le plus accessible et sans aucun doute le plus drôle de sa carrière ! Le titre de Claude Miller où Lino Ventura faisait "craquer" Michel Serrault au bout d'un interrogatoire à faire pâlir l'inspecteur Columbo en personne est resté dans toutes les mémoires de cinéphiles.

 

Un enchaînement sacrément diabolique

On retrouve le même décor de commissariat poisseux avec d'un côté du bureau un homme qui a découvert un cadavre encore tout chaud en bas de son immeuble et de l'autre un inspecteur tatillon qui veut vérifier le moindre détail car si le "mis en examen" à lui-même prévenu la police, il reste un suspect potentie. La suite ? Un enchaînement dia-bo-lique !

 

Benoît Poelvoorde dans son registre favori

Dire que l'humour noir et le non sens sont poussés à leur paroxysme tient de l' euphémisme, ce qui n'a rien de surprenant venant de la part de l'auteur de "Rubber" où un pneu faisait office de "serial killer" ! Cette fois, c'est Benoît Poelvoorde qui dirige la... "déjante", et non sait de quoi il est capable dans le registre qui lui sied le mieux !

 

Le film le plus poilant de l'année ?

A condition d'entrer dans le jeu et de souscrire aux élucubrations de l'auteur dont on pourrait dire qu'il n'en raté pas une, "Au Poste !" pourrait bien être le film le plus drôle de l 'année. Une super farce franco-belge qui tombe à pic pour faire... presque oublier la courte défaite des "Diables".


Crédit photo: Diaphana Distribution