Cinéma à Bruxelles : le film de la semaine «Sicario: la guerre des cartels»

Sortir
Écrit par - 04 juil. 2018, 10:58 (Mis à jour: 09 mars 2022, 15:42)
Cinéma à Bruxelles : le film de la semaine «Sicario: la guerre des cartels»
La suite du thriller de Denis Villeneuve sort sur nos écrans, sauf que c’est cette fois Stefano Sollima qui est aux manettes.

La frontière mexicaine : un thème très à la page !

Apparu avec succès en 2015, le percutant thriller de l’auteur canadien de « Blade Runner 2049 » plongeait le spectateur dans l’impitoyable démantèlement d’un trafic de drogue par une unité spéciale US illégalement autorisée à intervenir en territoire mexicain. Rien ne semblait indiquer qu’un « bis » était envisagé. Avec le départ - pour « causes morales » - de l’… héroïne Emily Blunt, on pensait l’affaire bouclée une fois pour toute.
 

Exit Emily Blunt : place à un « film de mecs »

Cette nouvelle mission de l’« escouade fantôme » ne rappelle donc que ses deux membres masculins à la proue : le baroudeur « gringo » Josh Brolin et l’ex… truand du cru Benicio Del Toro, cette fois réunis pour s’attaquer au trafic… d’êtres humains, la nouvelle manne des cartels sévissant de l’autre côté du Rio Grande…
 

Tel un « western spaghetti » par le fils d’un spécialiste du genre

Cette suite prend rapidement le « look » d’un « road movie » très western devant la caméra de Stefano Sollima, le réalisateur romain du terrifiant « Suburra » et des séries télé « Romanzo Criminale » et « Gomorra ». Un jeune quinqua qui connaît la musique en matière d’évocation du crime organisé, et qui est aussi le fils de feu Sergio Sollima, l’auteur de plusieurs… westerns spaghetti qu’on surnommait « le troisième Sergio » derrière les deux grands maîtres du genre, Leone (« Le bon, la brute et le truand », « Il était une fois dans l’Ouest »…) et Corbucci (« Django », « Le grand silence »…).

Le numéro 3 semble donc déjà annoncé

Moins sophistiqué, davantage brut de brutes, « Sicario : la guerre des cartels » va plus vite droit au but non sans quelques écarts de scénario, une BO vachement stridente et quelques… longueurs mais avec en fin de compte aussi une conclusion paradoxalement plus « humaine ». De quoi convaincre la belle Blunt de revenir dans un numéro trois que semble annoncer inéluctablement le dernier clap ?
 

Crédit photo: Lionsgate

Avez-vous apprécié cet article?

Partagez-le

Chargement de l'article suivant ......

Newsletter

Chaque semaine, du nouveau contenu dans votre boîte mail

Newsletter

Découvrez plus de 12 000 adresses et événements

Profitez de toutes les sections de BrusselsLife.be et découvrez plus de 12 000 adresses et un grand choix d'événements, d'informations et de conseils et astuces de notre écriture.

Brusselslife.be
Avenue Louise, 500 -1050 Ixelles, Brussels,
02/538.51.49.
TVA 0472.281.221

Copyright 2022 © Brusselslife.be Tous droits réservés. Le contenu et les images utilisés sur ce site sont protégés par le droit d'auteur. la propriétaires respectifs.

www.brusselsLife.be/[email protected]