TOP

Connaissez-vous la taxe danse ? Ça risque de vous clouer sur place

Hélène Remy.

29 Nov 2016, 09:11 Last Updated: 29 Nov 2016, 09:11

Elle est entrée en vigueur début 2015, mais, jusqu'ici elle n'était pas très connue : la Ville de Bruxelles a bien une taxe danse.

Connaissez-vous la taxe danse ? Ça risque de vous clouer sur place
Connaissez-vous la taxe danse ? Ça risque de vous clouer sur place

Sur sa page Facebook, Le Bonnefooi - un bar situé à deux pas de la Bourse et de l'Ancienne Belgique - demande ironiquement à ses amis "d'arrêter de danser svp". Pourtant, le gérant de ce bar où l'on peut profiter de la musique jusqu'au bout de la nuit, n'a pas de quoi sourire... Au cours d'un contrôle, il a appris que chaque personne occupée à danser dans son établissement allait lui coûter 40 centimes par soir...

Arrêté de 2014

Ce "taxe danse" est reprise dans un arrêté communal datant du 1er décembre 2014 et relayée par le soir.be ."Considérant que les parties de danse habituelles génèrent des dépenses supplémentaires pour la Ville notamment en matière de sécurité, de tranquillité publique et d’ordre public (...) ll est donc légitime de financer une partie de ces dépenses par un règlement taxe". 

2000 euros par an

Nicolas Boochie, le programmateur du Bonnefooi a confié à nos confrères de Bruzz que cette taxe allait lui coûter 2000 euros par an. Il s'interroge alors : "comment déterminer si un des clients est en train de danser? Lever les mains en l'air, est-ce danser ?"

Dans l'arrêté de 2014, il est en tout cas mentionné que le contribuable transmettra chaque mois un formulaire de déclaration à l’Administration indiquant les jours où ont été organisées les parties de danse ainsi que le nombre de personnes qui y ont assisté ou participé. 

"Et si on danse mal?"

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes se demandent déjà si les piètres danseurs devront aussi être comptabilisés. Une chose est certaine, on va en entendre parler!

Blog