TOP

Faire un compost à Bruxelles

Olivia Regout.

22 Nov 2013, 09:11 Last Updated: 18 Dec 2018, 11:12

Diminuez votre production de déchets tout en donnant un coup de fouet à votre jardin sans utiliser d’engrais chimiques.

Vous habitez en ville ? Pas d’excuse ! Aujourd’hui, à Bruxelles, rien de plus facile que de se lancer dans la grande aventure du compostage… Oui, même si vous n’avez pas de jardin !
 

Petit rappel pour les citadins en perdition : composter consiste à transformer des déchets organiques (épluchures de fruits et légumes, mauvaises herbes, coquilles d’oeuf…) en un terreau naturel prêt à booster vos plantations après un passage en compostière.
 

Vous êtes un Bruxellois sans jardin ? N’abandonnez pas vos rêves de compostage. Des solutions existent aussi pour vous.
 

Compostage collectif

Si vous êtes coincés entre les quatre murs de votre appartement mais que vous rêvez tout de même de faire un geste pour l’environnement et par la même occasion de rencontrer vos voisins, essayez-vous au compostage collectif dit aussi "de quartier".
 

Vous pouvez rejoindre un groupe existant ou motiver les habitants du quartier pour lancer votre propre projet. Pour mettre sur pied votre propre compostière commune, il vous faudra : trouver un terrain (privé ou public selon les accords que vous parviendrez à obtenir), établir des règles pour une gestion du site efficace et une peu d’huile de coude.
 

Au printemps et au début de l'automne, Bruxelles-environnement propose des formations théoriques et pratiques adressés aux habitants qui souhaiten se lancer dans l'aventure du compostage de quartier. 
 

Bruxelles-environnement donne également des formations de compostage au jardin et de compostage en appartement. Attention, l'inscription à ces formations est obligatoire.
 

Vermicompostage

http://www.paysviennois.fr

Le vermicompostage est tout à fait adapté aux appartements ou aux maisons sans jardin. Ce système ne permet de traiter que les déchets organiques de cuisine. Il fonctionne grâce à l’action de vers. Ne faites pas cette tête dégoutée. Rassurez-vous, une vermicompostière est parfaitement hermétique et peu encombrante. Vous pouvez l’installer dans votre garage, sur votre balcon, sur votre terrasse, dans votre cave, une cour…
 

Vous pouvez y déposer vos épluchures de légumes (crus) et de fruits, vos filtres ou pads de café (préalablement déchirés), vos sachets de thé, vos fleurs fanées, vos papiers essuie-tout ou serviettes (non colorées)… Attention, les restes de viande, poisson, repas cuits, coquilles d’œuf, sauces, pain… ne sont pas compostables avec ce système.
 

Au bout du compte, vous récupérez un liquide (le percolat) par le robinet que vous pouvez utiliser comme engrais naturel…
 

Maître-composteur à la rescousse

Pour vous aider dans votre nouvelle mission de compostage, vous pouvez faire appel à un « maître-composteur », c’est-à-dire un « expert » dans l’art de faire du compost. Pour démarrer votre projet ou pour résoudre un problème de compostage, n’hésitez pas un instant à faire appel aux connaissances et à l’expérience d’un « maître-composteur » de votre quartier.

Si vous ne vous en sortez pas, faites un tour au parc à conteneurs de Forest pour acheter un sac de compost produit à partir de vos déchets verts.

Environnement