J.G. Mal-Voy, l’homme-orchestre du sport automobile belge via le Belgian VW Audi Club

Automobile
Écrit par Frédéric Solvel - 20 avr. 2015, 00:00 (Mis à jour: 12 janv. 2022, 04:35)
J.G. Mal-Voy, l’homme-orchestre du sport automobile belge via le Belgian VW Audi Club
Dans la nuit du dimanche 19 avril 2015, J. G. Mal-Voy s’est éteint dans son sommeil, discrètement. La discrétion était l’un de ses traits de caractère, il n’aimait pas apparaître au premier plan, mais, dans l’ombre, il était d’une redoutable efficacité par son sens de l’organisation, par son opiniâtreté à défendre les intérêts de ses « bébés », par son enthousiasme, sa passion et son optimisme lui permettant de soulever des montagnes à première vue inaccessibles.

Il laisse derrière lui des milliers d’orphelins. Il y a d’un côté tous les pilotes qu’il a aidés et supportés pendant plus de quarante ans, d’abord à travers l’équipe d’Aldo Celi, ensuite dans les colonnes du magazine Virage Auto, enfin, et surtout, à travers le Belgian VW Club dès le milieu des années 70 et le Belgian Audi Club à partir du début des années 80. De l’autre côté, il y a tous les membres de ces deux clubs qu’il a emmenés, entre autres, aux quatre coins de la terre pour assister à des courses légendaires ou visiter les usines du groupe parmi les multiples activités proposées.

La carrière de J.G. Mal-Voy

Personnellement, j’ai débuté ma carrière de journaliste sous sa houlette chez Virage Auto. Au début, il m’impressionnait par sa taille et son autorité, me rappelant à l’ordre lorsque je me mettais trop en avant lors d’un reportage sur un circuit ou sur un rallye (il détestait ma veste sur laquelle maman avait brodé le sigle du magazine) ou me corrigeant lorsque je me laissais déborder par ma plume. Combien de fois ne m’a-t-il pas dit qu’on n’écrivait pas « le meilleur », mais bien « l’un des meilleurs » ? Il m’intégra en 1972 et 1973 comme chauffeur et aide mécanicien dans l’équipe d’Aldo Celi qui, à l’époque, construisait des Formules VW et Super VW pour, notamment, Bernard de Saint-Hubert et Pierre Dieudonné en championnat de Belgique et en championnat d’Europe. Cela me permit ainsi de mettre les mains dans le cambouis, de découvrir l’autre côté de la barrière et de parcourir l’Europe au volant d’un vieux VW Transporter ou d’un antique petit camion Mercedes pour transporter les autos.

Ensemble, nous avions créé dans Virage Auto la chronique JGC en 1972 et, l’année suivante, le Trophée Promotion pour parler des activités des pilotes belges dans toutes les disciplines du sport automobile dans le monde. Cette aventure prit fin brutalement au mois de novembre 1973 par la pose de scellés sur les portes de nos bureaux, rue Berckmans, et nos chemins se séparèrent tout en se croisant continuellement à travers nos métiers respectifs, lui en qualité de Secrétaire Général du Belgian VW et Audi Club, moi comme journaliste. Et puis, en guise de dernier souvenir personnel, grâce à ses origines écossaises, c’est lui encore qui m’a initié au Scotch Whisky, le seul, le vrai à ses yeux, « très nettement meilleur que le whisky que l’on vend en grandes surfaces ». Sans oublier ses prestations anecdotiques de chanteur.

Face cachée de J.G.

Dans les années 60, il fait partie du groupe rock Crash, tout un symbole!

[A l'extrême droite, J.G. Mal-Voy]

Enorme perte pour le sport automobile

Cela paraîtra sans doute un peu exagéré à certains, mais le décès de J.G. Mal-Voy est une énorme perte pour le sport automobile dont il a été réellement l’homme-orchestre pendant quarante ans. Et même s’il avait fait valoir ses droits à la retraite le 28 août 2012, date de son soixante-cinquième anniversaire, pour céder le flambeau à Charles-Henri Bonnet, il restait dans l’ombre pour « chouchouter » ses petits protégés (Jean-François Hemroulle, Laurens Vanthoor et toute la famille de la VW Fun Cup) aux quatre coins du monde. Adieu l’ami et merci pour tout. Et condoléances sincères à ta famille, à tes proches et à tes très nombreux amis. Etienne Visart

Avez-vous apprécié cet article?

Partagez-le

Chargement de l'article suivant ......

Newsletter

Chaque semaine, du nouveau contenu dans votre boîte mail

Newsletter

Découvrez plus de 12 000 adresses et événements

Profitez de toutes les sections de BrusselsLife.be et découvrez plus de 12 000 adresses et un grand choix d'événements, d'informations et de conseils et astuces de notre écriture.

Brusselslife.be
Avenue Louise, 500 -1050 Ixelles, Brussels,
02/538.51.49.
TVA 0472.281.221

Copyright 2022 © Brusselslife.be Tous droits réservés. Le contenu et les images utilisés sur ce site sont protégés par le droit d'auteur. la propriétaires respectifs.

www.brusselsLife.be/[email protected]