Juin 1989 : les premières élections bruxelloises

Après vingt ans de discussions à rebondissements, la Région de Bruxelles-Capitale est enfin reconnue par le fédéral.

Créé le 26/06/2018 - Dernière mise à jour le 26/06/2018

Le 18 juin 1989 se tiennent dès lors les premières élections qui éliront les 75... premiers parlementaires bruxellois.

L’échec du « Pacte d’Egmont »

Dès la révision de la Constitution de 1970, un nouvel article 107 quater prévoit la création de trois régions : flamande, wallonne et… bruxelloise. Mais quant à son application, on est encore… très loin du compte. La décennie débouche en effet sur le cuisant échec du « Pacte d’Egmont » voulu par le Premier Ministre Léo Tindemans mais rejeté par son futur successeur Wilfried Martens. En matière linguistique, il prévoyait notamment l’égalité des droits pour les francophones de la périphérie et les néerlandophones des 19 communes bruxelloises.

Une « mise au frigo » longue de dix ans

Le projet de création de la troisième région du pays est dès lors « mis au frigo » selon un « modus vivendi » typiquement belgo-belge ! Le « miracle » finit quand même par arriver en janvier 1989 lorsque la Région de Bruxelles-Capitale sort enfin des fonds baptismaux nationaux, au prix d’une répartition « cadenassé » du futur exécutif, qui sera formé par cinq ministres (dont le Ministre-Président) et trois secrétaires d’Etat.

Prochain scrutin fin mai… prochain

Les élections bruxelloises avaient alors traditionnellement lieu tous les six ans, à une date différente des fédérales, comme dans les deux autres régions. Désormais, les législatures ont été ramenées à cinq ans. Les prochaines élections régionales se tiendront le 26 mai 2019 et coïncideront avec les européennes voire même le scrutin national si l’actuel gouvernement… ne tombe pas. Ce serait assurément une grande première en Belgique, en matière d’économies d’échelle.