TOP

Kots à petits prix : se loger chez l’habitant

Kots à petits prix : se loger chez l’habitant

Lorsque les quelques logements universitaires sont pris d’assaut, les étudiants peinent bien souvent à trouver un kot à prix abordable. Mais à force d’acharnement et d’un peu de flexibilité, il n’est pas impossible de trouver une chambre pour étudier à Bruxelles. Les meilleures opportunités se saisissent souvent chez l’habitant.

L’immobilier bruxellois à de quoi donner des sueurs froides aux parents qui déboursent chaque mois une petite fortune pour loger leur progéniture non loin des campus. L’offre de logements universitaires ne couvre qu’une demande sur quatre.

Pour trouver une chambre d’étudiant à prix abordable, se loger chez l’habitant, reste souvent la solution. Parmi les initiatives bruxelloises du genre, l’ASBL « 1 toit 2 âges » est à l’origine d’une initiative originale…

1 toit 2 âges : logement intergénérationnel

Vous êtes à la recherche d’une chambre où étudier au calme dans un environnement rassurant ? L’ASBL "1 toit 2 âges" met en relation les étudiants sans logis et les seniors esseulés dans leur grande maison. Deux formules existent. La première demande aux jeunes de s’engager quelques heures par semaine pour la personne âgée. Un peu de compagnie, sortir les poubelles, faire des courses… Ce petit coup de pousse réduira le loyer à 180€ par mois toutes charges et connexion internet comprises. La seconde formule n’exige aucune contrepartie de la part de l’étudiant. Dans ce cas, le loyer ne dépassera jamais le plafond de 300€.

Attention, la formule ne convient pas à tout le monde. Elle ne fonctionne que si le jeune est à la recherche d’un logement calme et sérieux. L’étudiant doit avoir envie de partager quelque chose et de vivre une chouette expérience en binôme.

Chambre dans une famille

L’ASBL "1 toit 2 âges" met également en relation les étudiants avec des familles bruxelloises. Les possibilités restent identiques. Une formule kot-sitting permet au jeune de diminuer son loyer à 180€ par mois contre quelques heures de services rendus à la famille. Il pourra par exemple garder les enfants ou superviser leurs devoirs. L’autre formule n’exige pas d’engagement de la part de l’étudiant. Le loyer sera alors plafonné à 300€.

Attention, toutes les collaborations mises en place par l’ASBL exigent le paiement d’une cotisation de 250€.

Speed Coloc

Pour ceux qui trouvent que chercher une coloc implique souvent un processus long et fastidieux, Speed Coloc vient à votre rescousse. Fraîchement lancé à Bruxelles, le concept propose de faire se rencontrer l'offre et la demande. Colocations et colocataires potentiels se réunissent autour d'un verre lors d'une soirée mensuelle "Speed Coloc". Les contacts se créent alors et les numéros de téléphone s'échangent.

Plateforme d’annonces en ligne

Ce n’est pas un secret. Les logements les moins chers passent souvent par la location d’une chambre chez l’habitant ou par la colocation à plusieurs. Le tout est de rentabiliser l’espace pour faire baisser le loyer.

De nombreux sites internet permettent aux étudiants de dégoter une chambre en quelques clics : student.be, inforjeunesbruxelles.be, logic-immo.be… Sur le site brukot.be, vous trouverez des chambres chez l’habitant à partir entre 200€ et 400€. Appartager.be met en relation les étudiants à la recherche d’un kot avec les colocations en quête de nouveaux locataires.

D’ici la rentrée 2016-2017, une plateforme devrait rassembler toutes les offres des particuliers pour les hautes écoles et universités francophones de la Région bruxelloise.

Show more
Appartements meublés Université & Grandes Ecoles MBA Appartements meublés

Like this content?
Subscribe for updates!

Your information will be used in accordance our Privacy policy