La Belgique cède une miette de patrimoine au Parlement Européen

Le ministère des affaires intérieures veut louer indéfiniment une partie du bâtiment qui abrite le musée Wiertz au Parlement Européen pour un montant symbolique en échange de sa rénovation.

Créé le 06/10/2016 - Dernière mise à jour le 06/10/2016

En 1850, la Belgique construit pour l’artiste Antoine Wiertz une maison et un atelier. Aujourd’hui, Jan Jambon veut céder cette maison au Parlement européen en échange de son entretien et de sa rénovation.

D’un côté de la rue Vautier, un musée dans le giron des Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique, appartenant à la Régie des Bâtiments. Une partie de ce bâtiment (la maison et, dans une moindre mesure, le jardin) a bien besoin d’un petit coup de frais. Cette partie est uniquement utilisée comme vestiaire quand un groupe visite le musée. De l’autre côté de la rue : le Parlement européen.

Montant symbolique

Un accord est en cours de négociation, à l’initiative de la Belgique. « On en est à la phase exploratoire, le Parlement Européen n’a pas encore marqué formellement son accord » explique Delphine Colard, porte-parole du Parlement Européen. Pour un montant symbolique (un document qui est parvenu à un site spécialisé dans l’information européenne mentionne 1 euro), le Parlement européen aura l’usage de la maison de l’artiste et du vaste jardin. La partie atelier dans laquelle se trouvent les œuvres restera un musée. Le Parlement européen prendra à sa charge l’entretien et la rénovation éventuelle des bâtiments.

Belge depuis toujours

Les collections continueront d’appartenir au musée, le musée restera accessible au public. Les bâtiments appartiennent à l’état belge depuis toujours : ils ont été construits pour accueillir l’artiste Antoine Wiertz. Peu après sont décès l’atelier la maison et le jardin ont été rattachés aux Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique.

Le musée Wiertz et ses jardins ont le statut de monument classé depuis 1997. Parmi les conservateurs qui s’y sont succédé il y a l’écrivain flamand Henri Conscience, auteur du Lion des Flandres.