TOP

ART DE RUE La guerre des fresques au personnel soignant

Marina Nys. Art de rue

14 Oct 2020, 12:10 Last Updated: 14 Oct 2020, 12:10

Après l’hôpital d’Etterbeek-Ixelles, c’est le CHU Saint-Pierre qui dispose d’une fresque d’hommage au personnel soignant.

La guerre des fresques au personnel soignant
La guerre des fresques au personnel soignant

Rassurons-nous d’entrée de jeu : c’est une « guerre » bien sympathique que celle des fresques rappelant le sacrifice du personnel soignant sollicité plus que de raison à cause du COVID-19. L’art de rue s’est érigé en forme d’expression ultra-contemporaine, et a conquis ses lettres de noblesse, n’ayant désormais plus grand-chose de commun avec l’épopée des premiers « tagueurs » aux parfois déplaisantes et souvent envahissantes « toiles à la bombe ». 

Tout simplement merci

L’hôpital d’Etterbeek-Ixelles a ouvert le bal avec une œuvre avec sur le pignon d’une façade en briques toute proche par le biais d’un montage couvrant la totalité de celui-ci. Surmonté d’un « Thank You » en lettres stylisées, deux ambulances arrivent derrière le personnel soignant composé d’infirmières, médecins, laborantin, etc. Cette œuvre est celle d’un collectif de « street artists » soutenu par la commune et des sponsors.

Sur une façade du CPAS

La fresque de Saint-Pierre est, elle, à la fois plus haute et plus étroite (22 mètres de haut et 6 de large), et peinte sur un pan de façade lisse du bâtiment du CPAS de la Rue de l’Abricotier. Son style est plus « bédé » et même d’inspiration « ligne claire ». Intitulée « Entre Aide/ Wederzijdse Hulp », elle est composée d’une dizaine de visages superposés, soulignant les élans de solidarité de chacun des corps de métier qui ont été en première ligne pour combattre le coronavirus.

Inauguration reportée

Bien que déjà bien visible, cette fresque aurait dû être officiellement inaugurée le 8 octobre. La cérémonie a toutefois été reportée en raison de la recrudescence de la pandémie. Ce n’est donc pas fini !
 

Art de rue Art & histoire