Le Palais Stoclet, la face cachée de Woluwé

Visites & Découvertes
Écrit par Frédéric Solvel - 18 févr. 2014, 00:00 (Mis à jour: 04 janv. 2018, 15:50)
Le Palais Stoclet, la face cachée de Woluwé
Parmi le bouquet des monuments bruxellois classés à l’UNESCO, nous vous invitons aujourd’hui à cueillir la fleur la plus rare : le Palais Stoclet.

Cette demeure, parmi les plus belles de la capitale, règne majestueusement sur le haut de l'Avenue de Tervuren. Si le Palais Stoclet n'est pas visitable, un simple coup d'oeil sur sa façade permet d'imaginer que sa construction entreprise au début du XXème siècle nécessita cinq années de travaux (entre 1905 et 1911) à toute une équipe d'artistes de renom, sous l'égide d'un architecte autrichien de réputation internationale, Joseph Hoffmann.

Le Palais Stoclet relève de la catégorie œuvre totale. Le bâtiment, son mobilier et son jardin ont été imaginés pour s’accorder et ne former qu’un. Réparti en 277 rubriques, l’inventaire des lieux comprend des œuvres d’art, des éléments de décoration, des objets divers, de la vaisselle, de l’argenterie, des luminaires et même du mobilier de jardin.

Une autre particularité du palais réside dans le fait que sa véritable façade est en réalité située à l'arrière du bâtiment. Une rumeur, qui a la vie dure, prétend que le propriétaire voulait ainsi exprimer son désarroi envers la politique urbanistique du Roi Léopold II, en lui tournant le dos! Les Bruxellois du début du XXème siècle étaient sans doute perturbés par l’aspect austère de cette nouvelle construction. A l’arrière, le palais s’ouvre sur le jardin… Architecture et végétaux ne font qu’un, reliés par des pièces d’eaux, des pergolas et des massifs floraux.

Adolphe Stoclet

Mais qui était donc Adolphe Stoclet ? Un homme d'affaires bruxellois dont la descendance occupe toujours la propriété. A côté de ses activités de banquiers, il était un amateur d’art renommé. C’est lors d’un voyage à Vienne pour affaires qu’il rencontre Josef Hoffmann le futur architecte de son palais. Hoffman recevra non seulement carte blanche mais surtout un budget illimité pour imaginer l’hôtel particulier d’Adolphe Stoclet. Il confia la décoration intérieure à Gustav Klimt et Fernand Khnopff.

Avez-vous apprécié cet article?

Partagez-le

Chargement de l'article suivant ......

Newsletter

Chaque semaine, du nouveau contenu dans votre boîte mail

Newsletter

Découvrez plus de 12 000 adresses et événements

Profitez de toutes les sections de BrusselsLife.be et découvrez plus de 12 000 adresses et un grand choix d'événements, d'informations et de conseils et astuces de notre écriture.

Brusselslife.be
Avenue Louise, 500 -1050 Ixelles, Brussels,
02/538.51.49.
TVA 0472.281.221

Copyright 2022 © Brusselslife.be Tous droits réservés. Le contenu et les images utilisés sur ce site sont protégés par le droit d'auteur. la propriétaires respectifs.

www.brusselsLife.be/[email protected]