TOP

Le passionné qui restaure la gastronomie à Bruxelles

Le passionné qui restaure la gastronomie à Bruxelles

Serge Litvine est issu du monde de l'agro-alimentaire. Les gaufres Milcamps, c'était lui. Il a revendu et il reste actif avec un produit magnifique qu'est la viande maturée que l'on retrouve dans les bons restaurants. Par passion, il a repris et redressé la Villa Lorraine. Une institution à Bruxelles qui partait en quenouille.

En créant la Brasserie Villa Lorraine au Vert Chasseur, il a rendu le service brasserie accessible. Une autre adresse a vu le jour à Lasne. C'est avec succès qu'il repart. C'est Gary Kirchens (ex-George V et Baumanière notamment), qui est au fourneaux de la Villa Lorraine. Nous avons eu l'occasion de goûter son Lièvre à la Royale. Cette viande avait cuit durant 30 heures, c'est une véritable tuerie. Preuve une fois de plus pour comprendre  que Serge Litvine a, à nouveau, eu le nez creux.

Le sauveur étoilé

Alexandre Dionisio était à la dérive avec son restaurant dans le centre-ville.Il rejoint Serge Litvine dans un restaurant éphémère qui devient permanent et une infrastructure incroyable. Villa in the Sky est rapidement devenu un des endroits très courtisé par les 'épicurieux'. Une étoile est rapidement venu honorer l'endroit qui surplombe tout Bruxelles. Etoile doublée un an après. C'est une vue à ne pas rater. Un must à Bruxelles.

Degand jette le gant

Pierre Degand, le maître-tailleur, de l'avenue Louise se lance lui-aussi dans la gatronomie avec sa fille d'où le nom du restaurant : Emily Ristorante. L'équilibre entre les places disponibles et le panier moyen est très difficile. A nouveau, Serge Litvine plonge sans hésiter au secours de son ami en reprenant la gestion. Le restaurant s'appelle dorénavant :Villa Emily. Et hopla, cela fait 5 restaurants.

Yves Litvine ou Serge Mattagne

Une fois de plus, il vole au secours d'une des très belles adresses belges, le Sea Grill. Non seulement, il s'associe avec le génial restaurateur pour redresser le bateau mais il gère également l'image de Mattagne qui est un des chefs les plus exposés médiatiquement.

Mais où s'arrêtera ce passionné ? Il ne le sait pas lui-même. Il est animé par son ventre, ses tripes et ses émotions. Il va manger avec modération dans tous ses établissements car l'homme reste fit. Il y vit sans prendre trop de place car il souhaite que l'on vienne non pas pour lui mais pour les endroits, leur cuisine et leur ambiance. Il a bousculé l'etablishment de la barronie de la gastronomie. Il a ouvert une porte importante qui perrénise la restauration de haute qualité tout en étant pas cuisinier lui-même. C'est plutôt rare. Souhaitons-lui bon vent dans notre intérêt de fine gueule.

Show more
Restaurants Restaurants Cuisines

Plus d'articles