Le saviez-vous? Ces petites maisons blanches servaient à prélever les taxes.

Écrit par Victor Lepoutre - 13 févr. 2017, 00:00 (Mis à jour: 14 févr. 2017, 15:48)
Le saviez-vous? Ces petites maisons blanches servaient à prélever les taxes.
Jusqu’en 1860, ce que l'on appelait 'les pavillons d'octroi' encore présents sur plusieurs portes bruxelloises étaient destinés au prélèvement d’un impôt sur l’importation de denrées.

Ces petites maisons, cubiques, se faisant face marquent le paysage à la porte d’Anderlecht, de Ninove ou encore aux abords du Bois de la Cambre. Elles sont aujourd’hui investies par le musée des égouts, le centre d’information de documentation et d’études du patrimoine, ou encore une agence immobilière. Pourtant au XIXe siècle leur utilisation était tout autre: on y prélevait l’octroi un impôt indirect sur les denrées et marchandises importées à Bruxelles. Celles situées aux abords du Bois de la Cambre contrôlaient le passage à la Porte de Namur, jusqu’à la suppression de l’octroi en 1860, elles furent déplacées 2 ans plus tard à leur emplacement actuel et servirent longtemps de siège et d’habitation à la 6e Division de Police. 

Avez-vous apprécié cet article?

Partagez-le

Chargement de l'article suivant ......

Newsletter

Chaque semaine, du nouveau contenu dans votre boîte mail

Newsletter

Découvrez plus de 12 000 adresses et événements

Profitez de toutes les sections de BrusselsLife.be et découvrez plus de 12 000 adresses et un grand choix d'événements, d'informations et de conseils et astuces de notre écriture.

Brusselslife.be
Avenue Louise, 500 -1050 Ixelles, Brussels,
02/538.51.49.
TVA 0472.281.221

Copyright 2023 © Brusselslife.be Tous droits réservés. Le contenu et les images utilisés sur ce site sont protégés par le droit d'auteur. la propriétaires respectifs.

www.brusselsLife.be/[email protected]