TOP

Leo Not Happy: héros masqué de la propreté bruxelloise

Victor Lepoutre.

01 Mar 2017, 15:03 Last Updated: 19 Apr 2018, 12:04

Mais qui se cache derrière "Leo Not Happy" qui aide à la propreté des rues Bruxelloises ? Découvrez cette belle initiative d'un jeune ucclois !

Leo Not Happy: héros masqué de la propreté bruxelloise
Leo Not Happy: héros masqué de la propreté bruxelloise

Leo Not Happy est né au lendemain des Oscars 2016. Le grand gagnant de cette année là était Léonardo DiCaprio et ce e fut un déclique pour le créateur de "Leo Not Happy" !
 Adel, jeune ucclois, souhaitait exposer sur les médias sociaux la problématique des déchets dans les rues Bruxelloises et a profité de la notoriété de DiCaprio pour parler de son engagement.
 

Adel se lance dans l'aventure "Leo Not Happy" afin de dénoncer la saleté des rues bruxelloises mais principalement les quartiers Lemmonier et Gare du Midi. Grâce à sa page Facebook, Adel a réalisé des actions citoyennes pour le ramassage des mégots et deux ans plus tard, près de 20 000 personnes suivent ses actions et participes aux ramassages.
 

Leo Not Happy : l'intermédiaire entre les citoyens et le pouvoir politique
 

Brusselslife a eu l'occasion de discuter du projet "Leo Not Happy avec son créateur": "Avec  Leo Not Happy, les Bruxellois qui luttent pour la propreté en rue ne se sentent plus seuls" explique Adel, "cela donne de l'importance au problème et permet une meilleure collaboration avec la Région, la commune ou encore la STIB".
En effet les pouvoirs bruxellois étant souvent divisés, il est parfois compliqué pour les citoyens de savoir à qui s'adresser. Sous l'impulsion de Leo "Not Happy", la commune d'Etterbeek a, par exemple, mis en place sa propre structure de propreté, qui comporte actuellement un effectif de 38 balayeurs de rue.
 

Encore plus de collaboration et sensibilisation
 

Dans le futur, "Leo Not Happy " souhaite fédérer  plus et Adel souhaite inviter les Bruxellois à faire de vidéos choc pour sensibiliser de plus en plus de gens à la propreté en ville. Des vidéos qui sont aussi positives: "On peut aussi se filmer en train de ramasser un déchet, si chaque bruxellois ramasse un déchet ça se verra" explique Adel.
 

Du côté des ramassages groupés, la prochaine action est prévue le 21 avril en collaboration avec la Ville de Bruxelles. Le focus sera mis en particulier sur les mégots de cigarettes. Des mégots que les fumeurs jettent souvent machinalement sans se rendre compte que c'est un réel déchet.
 

Retrouvez "Leo Not Happy" et tous les bénévoles dans le cadre de la Journée Propreté de la Ville de Bruxelles le samedi 21 avril. Retrouvez toutes les informations pratiques sur l'événement Facebook.

Environnement