TOP

Les quartiers les plus tranquilles de Bruxelles ? Un peu partout…

Rédaction BrusselsLife.be. Quartiers & Centres commerciaux

27 Jun 2019, 11:06 Last Updated: 27 May 2020, 08:05

Réputée comme l’une des capitales les plus vertes d’Europe, Bruxelles ne manque pas de coins où le calme et la tranquillité règnent en maître.

Revers de la médaille : ils figurent parmi les plus recherchés et donc les plus chers.

 

Très chic et plutôt… très cher

 

Si on rêve d’une villa à quatre façades avec un grand jardin ou d’un immeuble à appartements entouré de belle verdure, le contour des 19 communes ne manque pas d’offre, et c’est tout naturellement à ses extrémités qu’on les trouve principalement, surtout dans la partie sud et en bordure de la Forêt de Soignes, qu’on n’a pas baptisé pour rien « poumon de la capitale ». En tête du « hit-parade » depuis la construction - historique, vers le milieu du dix-neuvième siècle - des « maisons de campagne » alors chères à la bourgeoisie bruxelloise, les quartiers résidentiels d’Uccle et de Watermael-Boitsfort, puis par extension progressive, ceux d’Auderghem, de Woluwé-Saint-Pierre et de sa voisine saint-lambertienne. C’est simple : on y est presque comme à la campagne, et tout est mis en œuvre par les pouvoirs publics pour qu’ils conservent leur « standing » de moins en moins à la portée de toutes les bourses.

 

Moins chic et donc… moins chers

 

Très importante par sa superficie, Anderlecht propose également des quartiers huppés mais souffre de la proximité du Ring (dont la construction n’a jamais été achevée autour de plusieurs des communes précitées) et des zonings industriels avoisinants. En remontant vers l’ouest du périmètre bruxellois, la commune de Berchem-Saint-Agathe dispose des mêmes atouts et… inconvénients, lesquels disparaissent partiellement dans une partie de Koekelberg, Jette et Ganshoren, trois communes du nord-ouest bruxellois dont le pédigrée ne cesse de croître.

 

Dans les communes « intérieures »

 

Là, c’est Ixelles et toute sa partie jouxtant ses gracieux étangs qui arrive largement en tête. Afin d’y limiter le trafic journalier à ses résidents, le plan de circulation a privilégié un dédale de sens uniques impitoyable, de sorte que même les quartiers plus denses sont devenus plus  « tranquilles » par la force des choses. Ses voisines lui ont progressivement emboîté le pas. Forest et sa célèbre Altitude Cent, Saint-Gilles et sa partie haute, et Etterbeek – profitant de la proximité immédiate du Parc du Cinquantenaire et des grands squares – échappent ainsi partiellement à l’effervescence urbaine excessive, à l’image également de certaines parcelles de Schaerbeek (Parc Josaphat) et Bruxelles-Ville (Neder-Over-Heembeek).

Quartiers & Centres commerciaux