TOP

QU'UN BINCHE AU MONDE Manneken-Pis enfile son costume de Gille de Binche !

Maxime de Kerchove. Sorties & Loisirs

05 Mar 2019, 10:03 Last Updated: 26 Feb 2020, 10:02

A l’occasion du Carnaval et du Mardi Gras, le célèbre ket porte son costume du fameux Gille de Binche ! Personnage folklorique le plus connu du Carnaval de Binche, le Gille a des origines diverses et variées à découvrir ici.

Musée de la Ville de Bruxelles, Grégory Autiquet/manneken-pis.be ©

Le Gille : un sacré gaillard ! En ce Mardi Gras, au son de tambours et trompettes, un millier de Gilles parcourent les rues de la bonne ville de Binche, distribuant oranges à la lancée ! Une très chouette activité à faire en famille ou entre amis mais prenez garde, cela arrive vite dans la figure ! Comme d'autres événements appartenant au folklore du plat pays, le Carnaval de Binche est une festivité typiquement belge classée au patrimoine immatériel et oral de l'UNESCO. C'est l'une des plus anciennes coutumes dans les provinces wallonnes, aux origines parfois légendaires...

Ce patrimoine vivant et festif est un véritable rite pour les habitants de Binche et de la région alentour. Un événement populaire qui se prépare des semaines en amont, autour duquel toute la ville communie. Lors du Mardi Gras, les festivités commencent de bonne heure avec le ramassage des Gilles à travers la ville. Après le repas de midi, le cortège se dirige vers la Grand-Place au rythme des tambour. La nuit tombée, les feux d'artifice illuminent Binche, la devise de la ville "Plus Oultre" brille de mille feux, la fête et les danses durent jusqu'au bout de la nuit.

Un costume légendaire du folklore de nos contrées

Selons certains, le costume de ce personnage emblématique du carnaval binchois proviendrait de celui d’un personnage de théâtre populaire du XVIIe siècle, mêlant éléments de la “commedia dell’arte” et particularités locales. Pour d’autres, le costume du Gille représente un Inca (ou du moins un “homme sauvage”) coiffé de plumes. Le personnage serait alors apparu lors de festivités organisées au XVIe siècle à Binche par Marie de Hongrie, gouvernante des Pays-Bas, pour accueillir son frère Charles Quint et son fils, l'infant Philippe. Les premières traces écrites du Gille remonteraient à 1795, sous l'occupation française. Le personnage aurait été un symbole de révolte aux politiques du Directoire qui cherchait à interdire le port du masque.
Lors du Mardi Gras, les Gilles sortent avec leurs chapeaux panachés de plumes d'autruche dans les rues de la bonne ville de BInche. (Jean-Pol GRANDMONT, Wikipedia, CC BY-SA 3.0)Tout comme l'appartenance au corps des Gilles (seul les hommes issus de familles binchoises installées dans la ville depuis minimum cinq ans peuvent accèder à ce privilège), la tenue du célèbre lanceur d'oranges sanguines est stricte et très réglementée. En effet, son costume, confectionné et loué par l'une des trois sociétés binchoise de louangeurs aux Gilles, est composé d'une blouse, rembourrée de paille avant et arrière, et d'un pantalon décorés de 150 motifs (couronnes, étoiles et lions) et de grelots ; d'une ceinture de laine rouge et jaune, garnie de clochettes, nommée "apertintaille" ; d'une collerette faite de rubans plissés ; d'un bonnet de coton blanc, nommé "barette", attaché au cou par un mouchoir blanc carré ; coincé sur leur tête un magnifique couvre-chef orné de plumes d'autruches ; à leurs pieds, des sabots de bois. Le masque que les Gilles portent (un modèle breveté !) est fait de toile de cire. Il comporte une paire de lunettes vertes, une moustache et une barbiche ainsi que des favoris.
Le masque historique fait de toile de cire des Gilles représente un bourgeois du XIXe siècle. (Marie-Claire, Wikipedia, CC BY 3.0)Parmi les autres règles à suivre pour les Gilles : ne pas s'asseoir par terre, ne pas porter son costume en-dehors du Mardi Gras et des limites de la ville ("Les Gilles de Binche ne se déplacement jamais" comme on dit). Outre le fameux Gille, il existe d'autres personnages folkloriques dans le Carnaval de Binche : l'Arlequin (un costume issu de la Comedia dell'Arte, porté par les élèves de l'Athénée royale de Binche), le Paysan (un habit plus simple que le Gille, porté par les élèves du collège Notre-Dame du Bon Secours), le Pierrot (aussi originaire de la Comedia dell'Arte, porté par les élèves du Petit Collège) et les Marins (un costume datant de la fin du XIXe siècle qui a fait sa réapparition en 2018. Les différents participants du cortège carnavalesque sont accompagné de musiciens, les "batteries", six à sept tambours qui rythment la marche de la procession. Mais aussi d'un viole, une sorte d'orgue de barbarie joué par le "manniqueu".

Le petit Julien, un Manneken qui pisse à découvrir à Bruxelles

Le costume actuel que porte le “petit Julien” a été offert en 2014, à l’occasion du 10e anniversaire de l’inscription du Carnaval de Binche au patrimoine immatériel de l’UNESCO. Ce nouvel habit remplace une ancienne version offerte en 1929. Celle-ci était malheureusement devenue trop fragile pour encore revêtir le garçon-fontaine.

Les costumes de notre ketje sont eux visitables toute l'année à la Garde-Robe de Manneken-Pis de la rue du Chêne ou via leur site internet ! Le ticket de la garde-robe du Petit Julien vous donne aussi accès au musée communal, n'est-ce pas génial ?

Aujourd’hui, mardi 25 février 2020, le Manneken-Pis portera son costume de Gille de Binche de 9 à 16h.

 

Bruxelles typique Sorties & Loisirs Visites & Patrimoine Manneken-Pis Visites & Découvertes Découvrir Bruxelles