TOP

MIMA : un musée né dans la rue

Chauchau .

14 Jun 2016, 17:06 Last Updated: 14 Jun 2016, 17:06

Le MIMA, qui vient d’ouvrir à Molenbeek, est un musée tellement unique en son genre que le New York Times lui a consacré un article.

MIMA : un musée né dans la rue
MIMA : un musée né dans la rue

Le dernier-né des musées de Bruxelles vient de la rue. Avec un « i » dans son nom qui signifie « iconoclaste » inutile de s’attendre à un musée classique. La démarche du MIMA associe la musique  (électro, hip-hop), le graphisme, les sports (surf, skate-board), les arts urbains (street art), la performance et on en passe. 

Pour l’exposition Inaugurale « City Lights », l’équipe de la galerie Alice présente les travaux colorés de l’artiste Maya, une photographe de la scène punk new-yorkaise. Le duo Faile a envahi jusqu’aux toilettes du MIMA avec ses images pulp-punk-pop. Momo a réalisé un situ une peinture murale géométrique. Swoon s’est exprimée en noir et blanc jusque dans les caves du bâtiment. Avec ses oeuvres colorées et ludiques, cette exposition pourrait bien plaire aux adultes comme aux enfants.

Le musée avec une belle vue

En attendant l’ouverture, programmée pour 2017, d’un musée du street art à Berlin, le MIMA est une destination obligatoire pour découvrir et apprécier la culture 2.0 Le MIMA est situé 39 quai du Hainaut à Molenbeek, dans les bâtiments de l’ancienne brasserie Belle-Vue.

Une belle vue, c’est justement ce qui attend les visiteurs arrivés au dernier étage. Deux terrasses permettent d’admirer Bruxelles depuis en  haut.

Sorties culturelles Musées