Pistola dégaine ses burgers de boeuf irlandais à Bruxelles ! Juicy !

Nouvel incontournable à Bruxelles : le food-truck de burgers de boeuf irlandais Pistola. Rencontre avec l’équipe.

Créé le 18/12/2018 - Dernière mise à jour le 16/01/2019

Pistola a débarqué en 2018 au Kanal Street Food Market et dans les rues du centre-ville. Une street-food qui mise sur la qualité de ces produits (de la viande de boeuf tout droit venue de la verte Irlande) et de son service pour mieux vous régaler. Brusselslife a rencontré Gavin Strickland, le responsable de Pistola, qui nous a expliqué avec passion le pourquoi du comment de son entreprise.

Entretien.


Brusselslife : Pourquoi Pistola ? Pourquoi se lancer sur le marché des food-trucks plutôt que d’ouvrir un bar à burger classique ?

Gavin Strickland :
Bonne question, on nous la pose souvent ! La réponse est assez simple et se base sur deux éléments.

Primo, l’élément financier. Nous voulions tout d'abord tester le concept et n'importe qui dans l'industrie peut vous dire que les coûts associés au lancement d'un établissement classique sont bien plus risqués que pour un food truck.

Nous sommes aussi assez jeunes et nous n'avions pas des fonds de départ importants. Nous nous sommes dit que nous ferions ça à l'envers en commençant par un food truck et que nous verrions ou ça nous mène !

Secundo, le développement. Je suis de près et depuis plusieurs années la scène de la street food en Europe et je pense qu'il reste encore énormément de progrès à faire à Bruxelles et en Belgique dans ce domaine (food truck, étals de rue, marché de street food etc.). Nous voulions jouer un rôle dans ce développement et voir si nous pouvions relever le niveau quant au service de qualité dans l'industrie du street food.


BL : Pourquoi Pistola ? Pourquoi ce nom ? Qu’évoque-t-il ?

GS : Nous avons trouvé le nom “Pistola” parce que nous voulions quelque chose de court et simple mais qui avait par ailleurs un lien direct avec ce qu'on propose. “Pistola” est en fait le nom d'une coupe de carcasse qui inclut de nombreuses coupes de qualités dont celles qui créent notre mélange unique de burger. La coupe tient son nom de sa forme qui ressemble à un pistolet.

Pourquoi c'est important ? Nous n'utilisons pas de la viande en boîte, que de la viande de carcasse (sur l'os) qui provient d'un petit fermier dans la région de Cork en Irlande. Pas de conditionneurs de viande, pas de grossiste ou de marchés, tout provient tout droit de la ferme !


BL : Qui a réalisé votre superbe logo ? Avez-vous fait appel à une agence de com ou à un artiste pour votre identité visuelle ?

GS :
Je crois énormément à la puissance d'une marque et l'impact qu'elle a sur les décisions finales d'un consommateur, surtout dans le secteur de l'alimentation. Bien sûr, il faut d'autres éléments qui soutiennent la marque (qualité du produit, service etc...) mais si on a pas de marque reconnaissable, c'est difficile de se trouver une place dans un marché déjà saturé.

C'est pour ces raisons que nous avons fait confiance à Maneuver, une agence de design stratégique, pour la création de notre identité visuelle. Ils ont réussi à aller bien au-dessus de nos attentes ! Honnêtement, ils nous ont accompagné à chaque étape de notre développement et nous ont aidés à définir notre concept de manière plus claire.


BL : Pourquoi s’installer au Kanal Street Food Market (KSFM) ? Comment est arrivée cette opportunité ?

GS : The right time at the right place ! Nous avions rencontré les responsables du KSFM à la fin 2017, grâce à un ami commun qui nous a mis en contact sur un autre projet. KSFM est venu à l’improviste à la toute dernière minute, mais nous aimions le concept et croyions en sa vision. Nous avons abandonné l’autre projet et nous avons immédiatement sauté sur l’occasion.

Pour nous, qui venions tout juste de commencer, faire partie du premier marché street food de Bruxelles était une opportunité que nous ne pouvions tout simplement par rater !


BL : Avez-vous des emplacements ailleurs dans Bruxelles ou en Belgique ?

GS : Bien-sûr ! Pour le moment, c’est assez limité mais nous allons travailler pour avoir un emploi du temps plus chargé pour le début de cette année et tester plus de places. Toute suggestion est plus que la bienvenue !

Pour l’instant, notre food-truck se déplace :
Le mercredi à la place Saint-Jean, de 11h30 à 14h30 ;
Le jeudi à la rue Neuve, devant le City 2, de 11h30 à 14h30 ;
Et le vendredi au boulevard de l’Impératrice, devant la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule, de 11h30 à 14h30.


BL : Comment avez-vous trouvé votre van Citroën ? L’avez-vous retapé vous-mêmes ?

GS : Après de nombreuses recherches et des contacts avec divers fournisseurs dans toute l’Europe, nous avons décidé d’opter pour une société brittanique spécialisée dans la restauration de van Citroën HY, entièrement personnalisée, de la carrosserie à la cuisine. Ce n’était certainement pas bon marché mais je pense que le produit fini parle de lui-même !

BL : Pourquoi avoir choisi de vendre de la viande de bœuf irlandaise ? Pourquoi l’Aberdeen Black Angus spécialement ? Qu’a-t-elle de meilleure ?

GS :
La décision a été prise suite à mon expérience chez le boucher Jack O'Shea où nous travaillions principalement avec l'Angus Aberdeen Irlandais et où j'ai énormément appris de Jack lui-même.

Même si l'Irlande et l’Angus sont évidemment reconnus pour leur qualité de viande de boeuf, comme pour tout produit, la qualité peut varier. Le fait que la viande vienne simplement d'Irlande ne veut pas dire qu'elle sera toujours de bonne qualité. Les animaux doivent être élevés dans de bonnes conditions, dans le bon climat, et finalement, abattus dans des conditions correctes et humaines. Sans ces conditions, le produit final ne sera pas bon.

Lorsque je travaillais avec Jack, j'ai rencontré John, un fermier d'une petite ferme Angus dans la région de Cork, dans le sud-ouest de l'Irlande. Il travaille avec ces conditions sine qua non et dans une ferme magnifique. J'ai visité la ferme, j'ai vu la manière dont il traite ses animaux, les vies qu'ils ont, les abattoirs... Je peux honnêtement dire que c'est le meilleur boeuf que j'ai goûté. C’est aussi simple que ça !


BL : Quelle est votre philosophie en matière de viande et de cuisson ?

GS : “Manger moins, manger mieux”, c’est à ce que se résume ma philosophie. Je ne suis pas un fervent partisan de tout ce qui est “certifié biologique”, tant que vous savez d’où provient votre viande et qu’elle a été traitée correctement, avec le moins d’interférences possible, c’est le principal. C’est un peu plus cher mais adressez-vous à votre boucher local, posez-lui des questions et vous pourriez être surpris !

Niveau cuisine, si la qualité est au rendez-vous, vous n’avez pas grand-chose à faire - nous n’assaisonnons même pas nos hamburgers de poivre, juste du sel. Achetez-vous du sel de bonne qualité. Quant aux techniques de cuisson, vous avez une multitude de possibilités - une raison de plus d'aller demander à votre boucher local !

Une recommandation : allez chez Wesley’s Butcher Shop ! Ce charmant couple possède une quantité incroyable de connaissances à eux deux. Ils préparent également nos hamburgers quotidiennement !


BL : Comment produisez-vous vos pains à burger ("buns") ?

GS : Nos pains briochés (“buns”) sont fabriqués chaque jour à la main par le personnel exceptionnel de la boulangerie Renard, Laurent et Sophie, à la place Fernand Cocq à Ixelles. Pas grand chose à rajouter mis à part que c’est toujours un privilege de pouvoir travailler avec des fournisseurs performants et de qualité. Leurs produits sont incomparables et le service impeccable !


BL : Quelles bières vendez-vous dans vos camions à burger ?

GS : Nous avons 2 bières pression : la Vedett (Blanche et IPA) et la Léopold 7 (la Classique ou la Timber).

Nous avons également une gamme de bières artisanales en canettes de différentes micro-brasseries locales et étrangères : la “Pils 13” de Gand, la "Wild Beer" d’une brasserie d’avant-garde axée sur les saveurs expérimentales à Somerset, au Royaume-Uni, on travaille aussi avec la "Beavertown Brewery" qui est basée à Londres et qui a explosé ces dernières années avec des bières audacieuses et savoureuses.


BL : Que vendez-vous en accompagnement de vos burgers ?

GS : Nous sommes assez limités sur le Kanal Street Food Market en raison de restrictions mais nous avons différents accompagnements disponibles sur les deux sites (en function des stocks) : des frites de patates douces, de la salade faite maison, des pommes de terre rôties et farcies ainsi que du macaroni au fromage.

BL : Le burgers qui se vend le mieux ? Le burger préf de l’équipe ?

Le burger le mieux vendu est le “cheese bacon”. Le favori du staff est le “blue cheese bacon” !

---

Les infos pratiques de Pistola, c'est par ici :

Site web, réseaux sociaux : Facebook et Instagram.

Le Kanal Street Food Market est ouvert les lundis, mercredis, jeudis et vendredis de 12 à 19h.
Le samedi de 12 à 22h. Le dimanche de 12 à 19h.

Pistola est aussi disponible sur Deliveroo !



Crédits photos : Pistola.