TOP

Qui se cache derrière le Brussels Vintage Market?

BrusselsLife Team.

13 Dec 2012, 03:12 Last Updated: 19 Jul 2013, 08:07

Depuis maintenant plus de 2 ans, le Brussels Vintage Market sévit tous les premiers dimanches du mois dans notre belle métropole! Ce marché entièrement dédié à la déco et à la mode vintage suscite un engouement général chez les fans du genre ! L'équipe de BrusselsLife a donc décidé de rencontrer ceux qui ont eu la brillante idée d'exporter ce concept tout droit venu d'Outre-manche!

C'est autour d'un verre dans le centre de Bruxelles que je rencontre les deux pétillantes biches du Brussels Vintage Market. Morgan et Charlotte, la brune et la blonde. Eh oui, il y en a pour tous les goûts, comme au BVM !

Quelle est votre définition du vintage ?

M&C: Selon nous, le vintage englobe des vêtements qui vont des années 50 aux années 70. Ces derniers temps, on a vu la tendance évoluer. Il y a par exemple pas mal de fringues des années 90. La plupart du temps, il y a une dimension supplémentaire au vintage: la customisation. On va reprendre un vêtement pour l'ajuster à notre taille, le repriser parce qu'il est abimé ou lui rajouter quelque chose, pour le rendre plus unique..

D'où vous est venu cette passion du vintage ?

Charlotte: A la base, on n'était pas spécialement passionnées par le vintage. C'est un ami, Kristen Moreau, qui a eu l'idée de créer un marché de fringues vintage comme celui qu'il avait vu à Londres durant un de ses voyages. Il avait besoin d'aide pour son projet. Je me suis donc décidée à le rejoindre et Morgan nous a rejoints 4 ou 5 mois plus tard. Morgan: C'est vraiment en travaillant sur le Brussels Vintage Market qu'on a commencé à s'intéresser et à apprécier le vintage.

Quels sont les avantages d'acheter vintage?

M&C: Il y a plusieurs avantages. Le plus important pour nous c'est de se retrouver avec une pièce unique et beaucoup plus spéciale que ce que nous propose la grande distribution en général. Il y aussi tout le côté "j'ai fait une trouvaille de dingue!" c'est comme si on découvrait un trésor. On ne dit pas qu'il faut être habillé totalement vintage mais quelques touches avec des fringues plus classiques. On trouve ça cool.

Est ce important que toutes ces pièces aient une "histoire"?

M&C: On préfère imaginer l'histoire des objets et des bijoux parce que c'est limite dégueu pour les fringues ! Surtout quand tu tombes sur une vieille paire de pompes qui a vraiment pris la forme du pied de la précédente propriétaire. On préfère ne pas penser à celle qui l'a porté avant. Quand t'es une meuf et que tu trouves une fringue cool et pas cher, t'as juste trop bon et tu ne penses pas forcément à celle qui la portait avant toi.

Pensez-vous que le vintage a encore de beaux jours devant lui?

Charlotte: On espère ! Surtout le vintage customisé et revisité, que chacun apporte sa touche personnelle aux vêtements ! Je pense que s'il venait à disparaître, c'est le côté "réinterprétation du vintage" qui prendrait le dessus.

Morgan: Je pense que le climat économique actuel joue beaucoup en faveur du vintage. Les gens sont contents de trouver une alternative pour acheter leurs vêtements. En plus, avec tout le côté un peu "fashion" qui s'est installé autour du vintage, on ne se dit plus comme avant que le seconde main c'est pourri et réservé aux pauvres.

M&C: Il faut quand même faire une distinction entre le seconde main, qui pour nous est plus du "brol", comme un t-shirt H&M de la collection passée et le vintage, qui est plus réservé aux vêtements vraiment particuliers. C'est d'ailleurs pour cette raison que le BVM laisse la place aux jeunes créateurs. Ce qui est important pour nous, c'est que la fringue soit cool et originale même si elle est récente. Notre but premier, c'est vraiment de proposer des choses différentes et originales. On ne se retrouve pas tellement dans les brocantes plus traditionnelles mais on n'est pas un marché de luxe non plus.

Et vos pièces vintage préférées?

Charlotte: J'ai pas mal de trucs vintage et je les aime tous donc ça va être dur de choisir. Mon coup de coeur du moment, ce sont les bottines noires que je porte actuellement. Je les mets tout le temps ! Sinon, j'ai un top uniquement fait en paillettes avec une tête de tigre que j'adore mais que je ne mets jamais ! Dernièrement, j'ai aussi acheté un vieux sac de postier "Sabena" à un pote et j'ai un tabouret en formica que j'adore aussi. Morgan: je suis beaucoup plus objets que fringues vintage. Par contre, j'adore les vêtements de petits créateurs.

Un exemple de journée vintage à partager avec nos lecteur?

M&C: Le matin, tu vas au marchés aux puces. Tu bois un cacao chez Chaff et puis tu te fais tous les magasins des rues Haute et Blaes. Ensuite, tu vas du côté de Saint Géry et tu fais un tour dans la rue des Chartreux voir les magasins d'Isabelle Bajart, Gabriele Vintage, Quai 2... Et puis, tu viens nous dire bonjour au Brussels Vintage Market! Dans l'aprèm, tu vas boire un verre au Fontainas.Tu vas manger chez Kika. Tu sors chez Madame Moustache et pour finir, tu vas dormir à l'hôtel Berger à Ixelles

Shopping Mode Friperies, vêtements vintage et dépôts-vente