TOP

Sur les traces de Magritte 50 ans après sa mort

Victor Lepoutre.

18 Aug 2017, 12:08 Last Updated: 18 Aug 2017, 12:08

Il nous a quitté il y a 50 ans, BrusselsLife vous propose un résumé des événements qui célèbrent l’anniversaire de la disparition de Magritte

Sur les traces de Magritte 50 ans après sa mort
Sur les traces de Magritte 50 ans après sa mort

Arrivé à Jette à l’âge de 32 ans, mort à Schaerbeek en 1967, René Magritte aura passé la majeure partie de sa vie à Bruxelles. Quoi de plus normal que la capitale belge lui rende hommage, à travers les musées et institutions culturelles qui lui sont dédiées. Mais cet hommage est également rendu par plusieurs associations qui proposent des itinéraires surréalistes afin de vous faire découvrir comment  Bruxelles a inspiré l’artiste et ses paires.

Balades et découvertes surréalistes

La commune de Jette est sans nul doute la commune de cœur de Magritte, il y a vécu 24 ans. On peut aujourd’hui découvrir la maison qu’il habitait, devenue un musée. Une visite que l’on peu faire seul ou en groupe avec Culturamavzw qui propose une promenade au cœur de la commune mais aussi une découverte du centre de Bruxelles à la recherche des lieux fréquentés par Magritte et ses amis. Envie de découvrir les diverses cafés ou Magritte, Marien, Nougé et leurs collègues aimaient se retrouver ? Il en reste encore plusieurs dans le centre de Bruxelles, comme «Le Greenwich » où ils aimaient jouer aux échecs ou encore «La fleur en papier doré » véritable repère des surréalistes du 20e siècle.  

 Ces lieux, c’est ce que le Bus Bavard se chargera de vous faire découvrir. Vous préférez prendre l’air, l’asbl Arcadia vous propose une immersion dans l’univers artistique du début du 20e siècle en suivant les pas de Magritte à travers le centre-ville et décoder l’œuvre des surréalistes en voyant Bruxelles autrement.

Expositions et événements temporaires

L’anniversaire des 50 ans de la mort de Magritte sera donc l’occasion de se plonger dans le surréalisme mais aussi de découvrir des expositions thématiques sur des pans de l’œuvre de Magritte parfois encore inconnus du grand public.

Du 21 septembre 2017 au 16 septembre 2018, l’Atomium rend hommage à René Magritte et invite les visiteurs à découvrir une exposition comprenant quelques-unes de ses œuvres les plus marquantes en leur donnant vie. Transformées en décor et dévoilées, elles permettent aux visiteurs de faire visuellement connaissance avec le monde surréaliste de René Magritte.  Trois œuvres iconiques de Magritte seront décryptées : "Les Amants", "Le Fils de l’homme" et "Le Double secret".

Au musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, une exposition intitulée « Magritte est vivant » mettra en lumière l’influence que le peintre à exercée sur l’art contemporain.

Le musée Magritte, proposera, en plus de sa collection permanente riche de plus de 200 œuvres de l’artiste, une exposition thématique sur le regard posé par le peintre et critique d’art Marcel Lecomte sur son ami René Magritte.

Des animations auront également lieu à la résidence que le couple Magritte occupa à Jette.  Commune où le peintre résida de 1930 à 1956 et où il réalisa une bonne partie de ses chefs-d’œuvre. Au dernier étage du bâtiment, le musée proposera une exposition étonnante rassemblant un grand nombre d’œuvres du peintre égarées ou partiellement détruites suite aux bombardements de la seconde guerre mondiale.

 

 

Soirées Musées Soirées