TOP

Tale me: une histoire bruxelloise qui s'exporte

Victor Lepoutre.

19 Jan 2017, 12:01 Last Updated: 19 Jan 2017, 13:01

Une enseigne saint-gilloise qui propose aux femmes enceintes et aux jeunes mamans des vêtements pour elles où leurs petits à ouvert, hier, un magasin éphémère à Paris. Elle s’étendra ensuite à Berlin dans le courant de l'année.

Tale me: une histoire bruxelloise qui s'exporte
Tale me: une histoire bruxelloise qui s'exporte

Si vous êtes enceinte ou que vous avez de jeunes enfants, vous avez sûrement reçu de nombreux cadeaux ou allez être gâtée à la naissance de votre petit bout. Des vêtements pour enfants ou pour femme enceinte que vous pourrez peut-être réutiliser si cette naissance est la première d'une longue lignée mais qui ont une grande chance de finir dans le fond d'un placard... Et la vous pensez... "et si j'avais loué ces vêtements? J'aurais pu les rendre et en louer de nouveaux à ma prochaine grossesse..". Depuis 2015, à Bruxelles, c'est possible grâce à 'Tale Me" la première bibliothèque pour futures mamans et nouveaux nés, installé au numéro 166 de la chaussée de Charleroi à Saint Gilles. Tale Me vous propose de prendre un abonnement qui vous permettra de changer de vêtements au fur et à mesure que votre enfant grandit, soit en boutique, soit par internet.  

Bruxelles, ville test

Après près de 2 ans d'activité, 'Tale Me' rencontre un franc succès: près de 2000 abonnés en magasin et sur internet. "Bruxelles est une ville à taille humaine, très hétérogène et où l'on peut tester plein de choses" confie Anna Balez, l'une des fondatrice de l'enseigne. Petit à petit, elle a su se créer un réseau.. écouter les besoins des mamans bruxelloises mais aussi de celles originaire d'autres pays d'Europe.

Un magasin ephémère à Paris, un prochain à Berlin 

Depuis hier, le modèle est également en test dans la capitale française grâce à un magasin éphémère qui permettra de faire connaitre davantage la marque outre-Quievrain. Un choix naturel pour Anna Balez, française d'origine, qu'elle souhaite aussi étendre dans la capitale allemande. "J'ai rencontré beaucoup de Berlinoises à Bruxelles et elle se sont montrées très ouvertes sur le sujet. Nous savons aussi que Berlin est très ouvert à l'économie circulaire". Tale Me ouvrira donc un autre magasin à Berlin dans le courant de l'année.