Trois fois plus de marchés à Bruxelles qu'en 1967 !

A Bruxelles, les marchés sont presque 3 fois plus nombreux qu'il y a 50 ans, pourtant, les observateurs de l'époque prédisaient leur disparition.

Créé le 15/01/2018 - Dernière mise à jour le 23/01/2018

Plus de 9 marchés communaux sont organisés chaque jour à Bruxelles; c'est presque 3 fois plus qu'il y a 50 ans. Cette augmentation prouve bien que les marchés sont de plus en plus populaires. Mais d'où vient la source de cette popularité ? Selon l'étude d'Atrium, l'agence Régionale du Commerce à Bruxelles, les marchands ambulants ont su s'adapter aux nouvelles attentes commerciales de leur clientèle.   

Les marchés, reflêts des clients d'aujourd'hui

Pour comprendre le succès des marchés il faut analyser les volontés des clients actuels. Ils souhaitent mieux acheter pour mieux manger et sont donc à l'affût de l'alimentation responsable, bio, durable et des circuits-courts, ce qui renforce l'attrait des Bruxellois pour les marchés. Ces derniers sont aussi des lieux d'échanges directs et de dialogue entre producteurs et acteurs où la tracabilité des produits conforte les consommateurs. Les marchés bruxellois ont également su s'adapter à notre rythme quotidien, en décalant pour certains leurs horaires en soirée et de la semaine au week-end. Enfin, le marché s'est réinventé, tel un événement, un moment de fête et un lieu de convivialité. Ce qui a permis de contrer la concurrence de la grande distribution, dont l'image est devenu anonyme et insipide.

Comprendre l'oganisation des marchés

Le saviez-vous ? Les marchés obéissent à une série de règles visibles et invisibles: le légumier, par exemple et toujours placé au centre du marché puisqu'il arrive le premier et repart en dernier. On trouve aussi au centre du marché les produits dit de 'base', les stands proposants des achats 'occasionels' sont davantage situés en bout de marché. 

Les marchés: des lieux d'expérimentation commerciale

On a peut-être tendance à l'oublier, mais c'est bien sur les marchés que sont d'abord apparus les foodtrucks qui fleurissent un peu partout dans le paysage bruxellois d'aujourd'hui. Même chose pour les rôtisseries quelques années auparavant. En effet, les marchés sont des lieux où le lien social est très présent, le commerçant a donc plus d'opportunités de faire tester ses produits et d'avoir un retour plus ou moins direct du client. 

Vous souhaitez savoir si il y a un marché dans votre commune et quel jour il se tient ? Découvrez notre article qui reprend tous les marchés des 19 communes Bruxelles !