TOP

Une nouvelle fresque murale à Bruxelles : la torture remplace le pénis

Victor Lepoutre.

23 Jan 2017, 09:01 Last Updated: 26 Jan 2017, 12:01

Cette nouvelle fresque représentant une personne armée d'un couteau tentant d'en égorger une autre ne sera retirée 'que si elle donne lieu à des tensions' selon le bourgmestre Yvan Mayeur.

Une nouvelle fresque murale à Bruxelles : la torture remplace le pénis
Une nouvelle fresque murale à Bruxelles : la torture remplace le pénis

On se souvient tous de la fresque du pénis de Saint-Gilles, qui avait fait parler d'elle aussi bien dans tout Bruxelles qu'à l'étranger. Après plusieurs semaines, sous le feu des critiques, la commune avait fait le choix de la faire disparaître. Samedi dernier c'est le long du canal, au niveau de la Porte de Flandre et sur le territoire de la Ville de Bruxelles qu'une nouvelle fresque est apparue. On y voit un homme au sol tenue forcé par un autre armé d'un couteau.

La fresque devrait rester

Si certains peuvent également trouver la vision de cette image tout aussi choquante que celle du pénis, Yvan Mayeur, bourgmestre de Bruxelles-ville a assuré ce week-end que la fresque serait retirée seulement si elle donnait lieu à des tensions entre communautés. Le bourgmestre a d'ailleurs reconnu le caractère artistique de cette oeuvre en y voyant une ressemblance avec un tableau antique: Le Sacrifice d'Isaac du peintre Le Caravage.

  

Le Sacrifice d'Isaac par Le Caravage (1603-1604) © Wikipedia Commons

Peu d'information sur l'auteur de la fresque 

L'éternelle question s'est posée ce week-end sur les réseaux sociaux... Qui est à l'origine de cette nouvelle fresque??? Le nom du célèbre street artiste bruxellois Bonom est naturellement ressorti. Certains y reconnonnaissent son style caracteristique... mais la question reste entière et l'oeuvre n'a pour l'instant pas été revendiquée.  

Blog