Winery se met au vert et ouvre à Boitsfort

Après deux premiers bars à vins avenue Brugmann et à Schumann, Winery ouvre un troisième bistrot à Boitsfort. Une ambiance bistro du village au cœur du village. L’établissement, sobre mais accueillant est idéal pour découvrir les vins sélectionnés par Frédéric de Thibault et une offre enrichie en cuisine tout en gardant un élément phare de l'identité du bar: les planches à tapas.

Créé le 15/06/2017 - Dernière mise à jour le 09/04/2018

La grande ouverture aura lieu dans une semaine, le 22 et le 23 juin. Cette troisième enseigne du nom compte jusqu'à 300 bouteilles que le client peut emmener chez lui ou consommer sur place moyennant un droit de bouchon (10€). Une dizaine de vins sont quotidiennement proposés au verre. Petit ou grosse faim, les planches et les créations du chef sont là pour vous rassasier. 

Côté vins, on se base sur l'humain 

Au fil des années, Frédéric de Thibault a su se créer un réseau de vignerons, principalement français, installer en Languedoc, en Loire, Dans le Roussillon, le Jura ou le Beaujolais. Le goût de l'authentique et le refus de méthodes de viticultures les réunit. En parcourant les alvéoles en bois où les bouteilles sont présentées on lis les noms de Gérard Gauby, vignerons à Calce près de Perpignan, d'Olivier Jullien du Mas Julien, fer de lance du renouveau des vins du Languedoc ou encore de Rémy Pédreno du Roc d'Anglade, cultivé au sud de Nîmes. Mais Winery ajoute régulièrement au côté de ces noms confirmés, de nouveaux vignerons inconnus que la maison à envie de défendre. Envie d'un conseil de dégustation ou de plus d'information sur l'une ou l'autre bouteille? Le personnel se fera un plaisir de vous aiguiller. 

 

Côté restauration, des planches et leur originalité

Côté restauration, ce sont les planches, fiertés de la maison, que l'on redecouvre ici, jambon iberico, fromages rares ou de sardines millésimées, planche de produits d'artisans. Elles peuvent aussi surprendre comme le « Saumon façon gravelax » les « Burgers de volaille à l’estragon », la « Parmigiana aubergine et scamorza », le « Tartare de daurade », le « Parmentier de bœuf », la « Brandade de lieu jaune » ou le « Rôti de porc cuisson basse température » (de 7€ à 15€). Et si ces planches ne devaient pas vous rasasier à l’heure du lunch, il y a les créations quotidiennes du chef : une salade, une tarte salée, des ravioles et autres mets liés à ses envies du jour. 

Burgers de volaille à l'estragon