TOP

Paying for it

12 novembre 2019 - 23 novembre 2019
Le Collectif La Brute se penche sur un tabou : la prostitution. Par le biais du théâtre documentaire, il questionne le marché du service sexuel et au-delà, la place du sexe dans notre société.

Venue

Théâtre National Wallonie-Bruxelles - Boulevard Emile Jacqmain, 111  1000 Bruxelles

Catégories

Date et heure de l'événement

Fruit d’un travail d’investigation de terrain et d’écriture de plateau mené avec sept lauréats de l’ESACT, le spectacle aborde différentes réalités de la prostitution. D’une part, la traite des femmes (réseaux nigériens, albanais...) et la prostitution de rue sont bien sûr au centre des recherches ancrées sur le territoire même du Théâtre National. D’autre part, la parole des femmes qui ont choisi ce métier et qui luttent pour la reconnaissance de leurs droits trouvera sur la scène un écho tout particulier.

Les chemins qui mènent à la prostitution croisent ceux de la toxicomanie, des dettes d’argent, des plateformes de rencontres devenues les tremplins de la prostitution étudiante, du goût de l’argent gagné et dépensé hors du système, etc. Paying for it enquête sur ces pratiques qui se diversifient et les multiples visages de la prostitution d’aujourd’hui.

Minutieusement documentée, l’équipe artistique a multiplié les rencontres auprès des prostituées, des policiers de la brigade des mœurs, des clients, des associations de défense des travailleurs du sexe et d’une de leur porte-parole Sonia Verstappen qui accompagne le projet depuis ses débuts.

En tentant de percer les secrets d’un monde obscur, Paying for it cherche à lever le stigmate qui écrase ces femmes. Et loin de vouloir faire l’apologie de la prostitution, le spectacle rappelle que vouloir l’abolir, c’est la rendre pire.



Rencontre constructeurs d’histoires

Mercredi 13.11.2019 (à l’issue de la représentation)
Avec Sonia Verstappen et Marie L. Barret
Cette rencontre abordera la question de l’art comme outil et moyen d’exister pour les travailleurs du sexe qui font face à une société qui ne veut pas les entendre.

Mercredi 20.11.2019 (à l’issue de la représentation)
Avec Sonia Verstappen et Maxime Maes
Cette rencontre aura pour dessein de développer les questions politiques, de statut, de droit et législatives autour de la prostitution. Où en sont les luttes ?


Sonia Verstappen est une ancienne travailleuse du sexe, une anthropologue et cofondatrice du collectif de UTSOPI (l'Union des Travailleurs et Travailleuses du Sexe Organisé(e)s pour l'Indépendance).

Marie L. Barret exerce librement son métier de travailleuse du sexe, depuis plus de quinze ans, dans un village du sud de la France. Elle témoigne volontiers de sa pratique, et de sa place dans la société, sous forme de projet littéraire.

Maxime Maes est travailleur du sexe et cofondateur du collectif de UTSOPI (l'Union des Travailleurs et Travailleuses du Sexe
Organisé(e)s pour l'Indépendance) et membre du conseil d'administration de la RainbowHouse.

Où dîner après l'événement ?