TOP

BrusselsLife avec Annie Cordy

Rédaction BrusselsLife.be.

16 Apr 2010, 05:04 Last Updated: 21 Jun 2013, 12:06

Qui ne connaît pas Tata Yoyo? Et la Bonne du curé ? Ces personnages truculents et bien d'autres, Annie Cordy nous en raconte les aventures avec truculence et dynamisme. Petit bout de femme haute en couleur, Annie Cordy est une véritable Brusseleir.

Elle entre dans la musique dès son plus jeune âge et, très vite tout s'enchaîne, radio-crochets, concours et bientôt débuts au "boeuf sur le toit", à Bruxelles...

Aussitôt remarquée par le directeur artistique du Lido qui l'engage comme meneuse de revue, elle débarque à Paris en 1950. Elle ne restera pas longtemps dans ce monde fait de strass et de paillette et signera un contrat avec Pathé Marconi en 1952 qui lui permet d'enregistrer ses premiers succès.

Parallèlement à sa carrière de chanteuse, Annie Cordy a toujours joué la comédie. Un chemin qui croisera la route de Luis Mariano, Sacha Guitry, Bourvil, Jean Richard, René Clément, Darry Cowl, Charles Bronson, Jean Gabin. Mais Annie Cordy c'est également le théâtre ou des rôles pour la télévision. On retient également d'elle sa vivacité dans " Hello Dolly " et son interprétation dans la comédie musicale dont le titre semble résumer sa vie, "Nini la Chance".

En 2005, le roi Albert II lui attribue le titre de Baronne mais pour son public elle reste " Nini ". Drôle, tendre parfois même émouvante, Annie Cordy incarne une certaine idée de la Belgique avec nulle autre pareille.

 

Soirées Soirées