TOP

EN PAIX Cimetières remarquables de Bruxelles

Frédéric Solvel. Patrimoine

05 Jul 2012, 05:07 Last Updated: 07 May 2020, 11:05

Le coeur un peu peiné, nous sommes nombreux, à l'occasion du jour des morts, à arpenter les allées rectilignes des cimetières bruxellois, un chrysanthème, une pelle et une bouteille d'eau dans les mains.

Or certains de nos cimetières méritent qu'on s'y attardent. Ne serait-ce que pour l'atmosphère de recueillement et de plénitude qu'on peut y ressentir. Il en va ainsi du petit cimetière de Woluwé-Saint-Lambert, non loin du Tomberg. Point de tombes célèbres, point de monuments remarquables, mais le chant des oiseaux, des " bancs publics " autour de parterres fleuris, une sorte de petit parc public, en somme, où pour un peu, l'on verrait des enfants jouer aux billes.

Laeken

Bienvenue au petit Père Lachaise bruxellois. Romantique à souhait, monuments de notables et tombes de célébrités locales (Fernand Khnopff, Michel de Ghelderode, Joseph Poelaert,...) font du cimetière de Laeken un lieu de tourisme occasionnel. Bienvenue dans le seul cimetière bruxellois qui se déploie encore autour de l'église paroissiale. On y conte de temps à autres à la tombée de la nuit des histoires à dormir debout...

Pas de quoi réveiller le Penseur de Rodin qui trône à l'arrière du cimetière.  Les puristes noteront qu'il s'agit là d'un des 20 moulages originaux.  Pour jouer à vous faire peur, descendez dans les galeries funéraires souterraines. Si la majeure partie du réseau n'est plus accessible pour des raisons de sécurité, la lourdeur des lieux vaut la peine... Ouvert du mardi au dimanche de 8h30 à 16h30.

denken kan uw gezondheid schaden

N'hésitez pas à faire le détour par la crypte royale toute proche pour saluer la mémoire de nos souverains. A conditions, qu'elle soit ouverte bien entendu. La crypte est accessible tous les dimanches de 14h à 17h et lors de certaines commémorations. Plus d'infos sur www.monarchie.be.

Ixelles

Le cimetière d'Ixelles s'apparente quelque peu à celui de Laeken et vaut donc aussi le coup d'oeil. Là aussi, quelques célébrités y ont commandé leur concession, tels Victor Horta, Ernest Solvay et Frédéric Neuhaus. En 1891, l'ancien ministre de la Guerre français, Georges Boulanger, s'y est même suicidé, amoureux éperdu, sur la tombe de sa maîtresse.

Cimetière de Bruxelles

Avec ses 38 hectares, le cimetière de Bruxelles est le plus grand de la région. Inauguré en 1877 par le bourgmestre Anspach, il se présente sous les traits d'un grand parc paysager: larges avenues, nombreux arbres et parterres... et de nombreuses sépultures dont un petit millier en provenance des anciennes nécropoles de la capitale. Parmi les quelques Bruxellois célèbres qui y reposent, on retrouve François Van Campenhout (le compositeur de la Brabançonne), Raymond Goethals (entraîneur de football) ou Théodore Verhaegen (fondateur de l'ULB).

Quelques parcelles disponibles ont été consacrées à divers mémoriaux. C'est donc ici que vous pourrez rendre hommage aux combattants de la Révolution Belge, de la bataille de Waterloo, des deux guerres mondiales et, dans un autre genre, de l'incendie de l'Innovation. 

Dieweg

Et puis, nous ne pouvons pas ne pas citer le merveilleux cimetière du Dieweg, où l'on n'enterre plus qu'exceptionnellement. Abandonné en 1958, les sépultures ont été envahies par la végétation, ce qui lui confère aujourd'hui une superbe atmosphère romantique.

cimetière du Dieweg E

On y retrouve aussi quelques défunts célèbres parmi lesquels le dessinateur Hergé, l'architecte Paul Hankar et la féministe Isabelle Gatti de Gamond. Particularité supplémentaire? Le Dieweg abrite un important cimetière juif ashkénaze.

Blog Musées Soirées