Deux cinémas bruxellois pas comme les autres

A la frontière entre Forest et Saint-Gilles, on trouve encore un vieux cinéma de quartier : le Movy-Club. Construit au début des années trente par l'architecte Leroy, il ouvrit ses portes en 1934 et est pratiquement resté intact depuis.

Créé le 05/07/2012 - Dernière mise à jour le 13/12/2012

Dans un style mélangeant les années trente, l'Art déco et le modernisme, il a gardé son côté intimiste qui contraste avec les grands complexes cinématographiques actuels. Il se différencie des autres salles par la qualité de sa programmation. Et il est le seul cinéma où le rôle du guichetier, du barman, de l'ouvreuse, et du projectionniste, est assuré par la même personne : Pierre Guelette, le directeur du Movy-Club. Aller voir un vieux classique du cinéma dans une salle d'époque est un véritable voyage dans le temps.

Autre cinéma qui vaut assurément le détour : Le Styx qui a rouvert ses portes après quelques mois de travaux. Le plus petit cinéma de Bruxelles possède aujourd'hui tous les équipements techniques modernes pour vivre dans d'excellentes conditions une programmation du répertoire "art et essai" pour l'une des deux salles et une programmation plus traditionnelle de films "qui valent le déplacement" pour l'autre.