Embarquez sur le Fusée de la Motographie!

Embarquez sur le Fusée de la Motographie!

Créé le 28/11/2017 - Dernière mise à jour le 28/11/2017 Le Fusée du quoi? On revient sur le contenu de cette expo photo au nom particulièrement excentrique et ce qui lui a valu les unes de la presse.

L’exposition itinérante est déjà passée par le Wiels en septembre, sera visible en décembre au Recyclart et arrivera en janvier au Hangar à Ixelles. Projet autonome initié par le Recyclart, le Fusée de la Motographie, esf une performance proposant aux participants de découvrir 100 boites en bois disposées au sol chacune personnalisées par un photographe belge actuel.

Un projet inspiré par le marché aux puces de Bruxelles   

C'est en ce rendant au marché aux puces de la Place du Jeu de Balle, situé à quelques encablures de leur centre culturel, que l'équipe du Recyclart est tombé sur des boites dont l'intérieur était rempli d'objets appartenant à la vie de son propriétaire. Ils s'en sont inspiré pour faire découvrir les univers de 100 photographes belges actuels, allant de l'étudiant à collaborant de l'agence Magnum. Les participant à la performance sont donc invités à s'asseoir sur une chaise et à choisir une boite, parfois le nom du ou de la photographe y est indiqué, sinon c'est la surprise. Un membre de l'équipe, connaissant par coeur les parcours des photographe vous apporte la boite en vous expliquant le travail contenu dans la boite choisie. A l'inverse des musées classiques, ce fameux fusée de la Motographie propose donc une opportunité de de toucher les photos et les autres objets contenus dans la boite. 

Boite de Matthieu Van Assche

Fusée de la Motographie: habile contrepètrie 

Ce nom ne vous dit peut-être rien. Quoi ? Une fusée ? Dans un musée?  La Motographie? Une nouvelle science encore inconnue? Il n’en est rien. La histoire à d’ailleurs fait le tour des médias belge et fait rayonné notre sens de l’humour dans les médias français. Intitulée à l’origine, le Musée de la Photographie de Bruxelles,  cette exposition a dû changer de nom à la demande du Musée de la Photographie de Charleroi qui craignait un préjudice pour son image. Sur le ton de l’humour, le Recyclart s’est donc adonné à la contrepèterie en échangeant les deux premiers sons de chaque mot, sans pour autant reconnaitre une quelconque ambition de se positionner comme un musée de la photographie reconnu comme tel, mais au contraire d’élargir la définition du mot « musée » dans le cadre d’un circuit alternatif».

Le Fusée de la Motographie s'installera donc en décembre au Recyclart, en janvier au Hangar d'Ixelles, et en février au vecteur de Charleroi. 

 

Brusselslife Newsletter

Chaque semaine vous recevez le meilleur de l'actualité bruxelloise: divertissement, évènements, carnet d'adresses, agenda...

Choose your Language