BONS PLANS FESTIVAL Guide de survie au Brussels Summer Festival

Sortir
Écrit par Frédéric Solvel - 20 août 2015, 00:00 (Mis à jour: 09 mars 2022, 16:40)
Guide de survie au Brussels Summer Festival
Dernière ligne droite pour ce festival que tout le monde appelle désormais par son acronyme : BSF. Derniers conseils pour profiter à fond de ces trois derniers jours/soirs.

Loin des plaines prises d’assaut habituellement par les festivaliers, le Brussels Summer Festival est un rendez-vous urbain avec ses propres codes et règles.

 

On laisse les objets interdits à la maison

Avant de rentrer sur un des sites du festival, vous risquez bien d’être soumis à une fouille en règle. Pour éviter de vous les voir confisquer, laissez vos armes, bouteilles, cannettes, pointeurs laser et autres selfie sticks à la maison.

Pour les parapluies, c’est un peu plus compliqué surtout que le message n'est pas toujours le même. En gros pour être sûr de ne pas devoir abandonner votre bouclier contre la pluie à l'entrée sans garantie de le retrouver, laissez-le à la maison... En cas de drache, privilégiez un bon vieux ciré !

Enfin, Mirza étant orpheline de Nino Ferrer depuis 1998, votre fidèle compagnon à quatre pattes devra rester à la maison.

 

On laisse (aussi) les talons à la maison

Si Paris-Roubaix passait par Bruxelles, la place des Palais serait sans doute un secteur pavé répertorié ! Les pavés inégaux et les interstices énormes sont autant de pièges tendus aux talons. Pour les déjouer, la meilleure solution reste de laisser les talons à la maison. Et si vous craignez pour votre élégance légendaire, rassurez-vous on peut être chic à plat! Et puis les pavés c’est moins salissant que les plaines de Dour ou de Werchter.

 

On mange tôt!

Bonne nouvelle, les food trucks débarquent en force au BSF ! En remontant le Mont des Arts, on a le choix entre les burgers, les traditionnels cornets de frites, les burritos ou les saveurs thaï ou africaines de ses voisins. Prudence, les files s’allongent très vite dès le début de la soirée. Mangez tôt sous peine de rater votre concert... Plan B plus rapide (et sans doute plus gras), les stands de la place des Palais : bouffe et musique sans tracas !

 

On arrive à l’avance

Acheter un pass pour le BSF, c’est comme souscrire à une police d’assurance. On est tellement content qu’on oublie de lire les petits caractères. Parcourez votre ticket à la recherche de la mention « sous réserve du nombre d’entrées disponibles »… Trouvé ? Voilà, un festivalier averti en vaut au moins deux !

Si les 8.000 places potentielles de la place des Palais laissent un peu de marge, c’est plus chaud du côté de la Madeleine. Si la salle peut accueillir théoriquement jusque 1.200 personnes, la capacité est limitée à 800 durant le BSF. Bonne nouvelle pour les agoraphobes, moins bonne pour les déçus qui seront restés sur le trottoir le soir de leur artiste préféré.

Et comme il est relativement difficile de prévoir le choix de vos pairs festivaliers, n’attendez pas la dernière minute pour investir le site du concert que vous ne voulez absolument pas rater !

 

On évite de perdre ses amis

Emilie (prénom d'emprunt) est au Mont des Arts, Anouk (encore un prénom d'emprunt) a filé pour soulager sa vessie, Sophie (toujours un prénom d'emprunt) traîne avec une vieille connaissance tandis que Vinciane (un prénom d'emprunt, vous l'aurez compris) est, comme d'habitude, en retard... Comment tout ce petit monde va-t-il faire pour se retrouver? On oublie les coups de fil inaudibles et les cascades de SMS pour installer l'application Triber. Pour se retrouver, Emilie, Anouk, Sophie et Vinciane n'auront qu'à suivre la petite flèche qui leur indique la distance et la direction pour se retrouver. A condition d'avoir de la batterie...

 

On prend de la monnaie pour madame pipi

Les pass du Brussels Summer Festival ne comprennent pas l’accès aux toilettes. Chaque passage au petit coin vous coûtera 50 centimes. Malheureusement, aucune formule d’abonnement comme on en connait ailleurs ne semble possible. A moins de fredonner un petit air de In da Club.

 

On photographie futé

Envie d’immortaliser le rappel de votre chanteur préféré pour le revivre le lendemain ou le partager sur les réseaux sociaux ? Voilà une envie bien légitime ! Pour l’assouvir, il faudra choisir le bon appareil. Smartphones et appareils photo compact sont autorisé tandis que les réflex ne le sont pas... Ne nous demandez pas pourquoi.

 

On rentre en métro

La bière proposée en demi-litre qui coule à flot toute la soirée suivie d’un dernier détour par le centre-ville et ses cocktails font monter le taux d’alcoolémie toute la soirée. Et comme Bob est parti en vacances, on remercie la STIB de nous ramener à la maison ! Toutes les lignes de métro sont prolongées pour assurer au moins un passage aux stations Parc et Trône à 00h30 les soirs du festival.

Il existe sinon une possibilté autre qu'Uber pour rentrer autrement qu'avec les transports publics chez soi avec Victor Cab, le partenaire taxi du BSF. Téléchargez l'appli et bénéficiez de réduction sur le site du festival !

Il y a sinon l'option trottinette "Made in Belgium" : CIRC !
 

On se la joue festival à 100%

Les festivaliers ayant campé tout l’été se retrouvent bien dépourvus lorsqu’ils débarquent à Bruxelles : point de camping officiel du festival. Que les indécrottables campeurs se rassurent, ils peuvent toujours réserver un emplacement dans le seul camping de Bruxelles à moins d’un kilomètre de la place des Palais !

Avez-vous apprécié cet article?

Partagez-le

Chargement de l'article suivant ......

Newsletter

Chaque semaine, du nouveau contenu dans votre boîte mail

Newsletter

Découvrez plus de 12 000 adresses et événements

Profitez de toutes les sections de BrusselsLife.be et découvrez plus de 12 000 adresses et un grand choix d'événements, d'informations et de conseils et astuces de notre écriture.

Brusselslife.be
Avenue Louise, 500 -1050 Ixelles, Brussels,
02/538.51.49.
TVA 0472.281.221

Copyright 2022 © Brusselslife.be Tous droits réservés. Le contenu et les images utilisés sur ce site sont protégés par le droit d'auteur. la propriétaires respectifs.

www.brusselsLife.be/[email protected]