TOP

La mobilité, sujet phare des poissons d'avril bruxellois

Victor Lepoutre.

03 Apr 2017, 12:04 Last Updated: 03 Apr 2017, 12:04

Samedi 1er Avril, Brusselslife.be annonçait la vente de 3 boules de l'Atomium à des promoteurs privés pour réaliser des appartements de luxe. Poisson d'avril bien sûr!! Bon nombre de médias bruxellois se sont également prêtés au jeu des canulars. Des fausses infos qui nous font parfois réfléchir.

La mobilité, sujet phare des poissons d'avril bruxellois
La mobilité, sujet phare des poissons d'avril bruxellois

Samedi matin, en consultant votre site web bruxellois préféré vous apprenez avec effroi que l'Atomium s'apprête à vendre 3 de ses boules à des promoteurs privés. Puis vous vous rassurez en vous disant qu'un 1er avril, il s'agit sûrement d'un canular. Vous aviez raison!! Nous n'étions d'ailleurs pas les seuls à publier des nouvelles aussi invraisemblables sur Bruxelles. Notre ville était d'ailleurs devenue le temps de quelques heures un magnifique terrain de jeu pour les médias belges. Voici quelques perles. 

Focus mobilité: élargissement du piétonnier 

Les problèmes de mobilité à Bruxelles ont été un sujet très suivi en ce premier avril et un mot qui résonne en particulier: "Piétonnier"

Le journal Métro rigole, en affirmant que le projet pour l'instant mis en place sur le Boulevard Anspach uniquement devrait s'élargir aux tunnels de la Petite Ceinture bruxelloise. Pour le service d'assisstance-dépanage Touring, Charles Michel ne pourrait bientôt plus arriver au 16, rue de la Loi en voiture puisque la rue la plus connue de la politique belge, deviendrait elle aussi piétonne. Un poisson d'avril légèrement réchauffé car le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Yvan Mayeur avait déjà démenti l'information au micro de BX1 il y a  trois ans ( voir vidéo ci-dessous) Mais la fausse nouvelle se veut être un appel à la réflexion. Pour Touring, la solution de mobilité bruxelloise doit être multimodale et tenir compte des habitudes des Bruxellois en matière de transport.

   Yvan Mayeur dément la mise en place d'un piétonnier Rue de la Loi en 2014

La Région Bruxelloise rachète l'ex-viaduc Simonis à la Thaïlande

L'écho revient sur l'histoire de la mobilité bruxelloise en précisant que l'ex-viaduc Simonis aurait été racheté à la Thaïlande. En réalité ce pont d'une valeur de 100 millions de francs belges, lui a été offert par la Belgique en 1984 puis remonté à Bangkok en 1988 et alors renommé le "Thaï Belgium Flyover Bridge". 

 

Blog