Le 1000e costume de Manneken-Pis !

Le samedi 12 mai, Manneken-Pis a reçu son 1000e costume ! Découvrez cette nouvelle création et son histoire.

Créé le 09/05/2018 - Dernière mise à jour le 15/05/2018

Qui est Manneken-Pis ?

Depuis le 17e siècle, Manneken-Pis est l’enfant chéri des Bruxellois. Porte-parole des Bruxellois et considéré comme l’un d’entre-eux, il est associé aux festivités de la ville à l’occasion desquelles on prend l’habitude de l’habiller. Actuellement, Manneken-Pis est habillé 130 fois par an et reçoit une quinzaine de nouveaux costumes chaque année !  Il est probablement l’unique statuette au monde à posséder une vraie garde-robe.

 

Mesurant seulement 55cm de haut, Manneken-Pis  dispose d’une grande notoriété. Victime de son succès, il fait même l’objet de copies, d’imitations, de reproductions et de détournements.

 

Où trouver Manneken-Pis ?

La fontaine

C’est probablement au 15e siècle qu’est installée au coin des rues de l’Étuve et du Chêne la fontaine de Manneken-Pis. Au 13ème siècle déjà, les autorités bruxelloises font aménager des fontaines publiques afin d’approvisionner en eau potable une population grandissante.  Bruxelles a été une des premières capitales européennes à offrir un réseau de distribution d’eau à domicile pour ses habitants. Les fontaines publiques perdent alors progressivement leur raison d’être et la plupart d’entre elles sont démantelées. En raison de sa notoriété, celle du Manneken-Pis échappe à ce destin.
 

L’original

En 1619, les autorités bruxelloises décident de renouveler l’aménagement de la fontaine de Manneken-Pis : colonne, bassin et statuette sont remplacés. Elles passent alors commande au célèbre sculpteur de l’époque, Jérôme Duquesnoy (vers 1570-1650), d’un nouveau Manneken-Pis en bronze. L’artiste donne une interprétation baroque du motif de l’enfant urinant, thème remontant à l’antiquité gréco-romaine où il n’est pas rare que Cupidon, le dieu de l’amour personnifié sous les traits d’un garçon nu (ailé ou non), soit représenté en train de se soulager. Du 15e au 18e siècle, la figure du Putto (« bambin ») urinant est à la mode dans les arts et couramment utilisé en Europe comme sujet pour des fontaines.
 

Du 18e au 20e siècle, Manneken-Pis est l’objet de plusieurs vols violents. En 1965, les autorités font placer une copie à la fontaine et confient la statuette à la Maison du Roi (Musée de la Ville de Bruxelles) sur la Grand-Place.
 

La Garde-robe

La garde-robe est partie intégrante du patrimoine historique de Bruxelles. Elle compte actuellement près de 1000 costumes !
 

Jusqu’au début du 20ème siècle, la garde-robe ne compte que quelques costumes, le plus souvent des habits d’apparat offerts par des souverains et les autorités bruxelloises. La statuette en est revêtue lors de festivités particulières. Entre 1918 et 1940, Manneken-Pis reçoit une trentaine de nouveaux costumes. À partir de 1945, et jusque dans les années 1970, on lui fait don de cinq à quinze habits par an. Depuis les années 1980, c’est en moyenne une quinzaine de pièces qui viennent chaque année enrichir la collection, où tous les continents sont représentés. Mais, bien évidemment, les costumes belges ou européens sont les plus nombreux. 


Découvrez le 1000e costume réalisé par Jean-Paul Lespagnard:


© E.Danhier


Teasing de ce nouveau costume