TOP

Le carillon du Parlement fédéral

Olivia Davis.

23 Apr 2014, 15:04 Last Updated: 23 Apr 2014, 15:04

Le Parlement fédéral est l’un des trois parlements au monde à posséder son propre carillon. Un patrimoine méconnu des Bruxellois qui a pourtant de quoi ravir les mélomanes. Des concerts y sont organisés à certaines occasions. L’un des derniers en date a fait résonner les cloches le 21 juillet en l’honneur du nouveau roi Philippe.

Symbole d’une Belgique unie, le carillon du parlement fédéral résonnent à l’unisson pour la nation entière. Il est l'instrument patrimonial qui met au diapason Wallons et Flamands.

Un carillon parlementaire

Un chouia plus petit que les 50 cloches de la cathédrale des Saints Michel et Gudule, le carillon du parlement ne compte que 37 cloches et pèse 1353 kilos.

Les deux mécanismes, un manuel et un autre automatique, furent conçus à la fin des années 80. Malgré cela, la tradition des concerts de carillon s’essouffla peu à peu jusqu’à ce qu’en 2008, Thierry Heyvaert se vit attribuer la gestion de cet héritage très spécial…

Des concerts furent alors organisés plus régulièrement. Et en 2012, un petit coup de neuf permit à toutes les oreilles bruxelloises passant par le numéro 7 de la Rue de Louvain de se délecter d’une variété infinie de concerts.

Quand l’écouter ?

Huit concerts ont été organisés en 2013 et autant de dates devraient être programmées en 2014. A vos agendas, voici les concerts déjà planifiés :

  • Le 8 mai pour la fête de la région bruxelloise
  • Le 9 mai dans le cadre de la journée de l’Europe
  • Le 21 juin à l’occasion de fêtes de la musique
  • Le 21 juillet pour la Fête Nationale
  • Le 11 juillet le 27 septembre pour les fêtes des communautés française et flamande
  • Le 2e mardi du mois d’octobre pour la rentrée du parlement
  • Le 15 novembre à l’occasion de la fête du roi

Du baroque au classique en passant par l’opéra, les cloches résonneront sur de nombreux airs de musique. Les 15 et 21 juillet, ce sera évidemment la Brabançonne que vous aurez l’occasion d’entendre.

Il ne faut cependant pas nécessairement attendre des occasions spéciales pour profiter du tintement des cloches puisque le carillon est programmé pour jouer un air à chaque heure pile.

Asseyez-vous confortablement sur l’un des bancs situé au pied du Parlement et écoutez les mélodies jouées par les différents carillonneurs du pays.

Si le carillon du parlement vous plus, découvrez encore son pendant religieux : le carillon de la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule.

Blog