Le grand plongeon de Cédric Dumont @ Tour UP-Site

Écrit par Olivia Regout - 26 août 2014, 00:00 (Mis à jour: 27 août 2014, 15:49)
Le grand plongeon de Cédric Dumont @ Tour UP-Site
Cédric Dumont, vous connaissez ? Si vous passiez dans le quartier de la gare du Nord le jeudi 30 juillet 2014, vers 20h, vous l’avez peut-être vu plonger du haut des 148 m de la toute nouvelle tour UP-Site avant de déployer son parachute. Rassurez-vous tout s’est bien passé et, pour cause, le Bruxellois n’en est pas à son coup d’essai…

Cédric Dumont est un acharné de la chute libre. En parachute, en combinaison à ailes ou en BASE Jump, il parcourt le monde pour bondir des montagnes, des gratte-ciels, des chutes d’eau… Avec plus de 10 000 sauts à son actif, il est toujours à la recherche de nouveaux défis. L’un des derniers en date n’était autre que la toute nouvelle tour bruxelloise UP-Site, la construction résidentielle la plus haute du pays : 140m et 42 étages à affronter avec un parachute et une bonne dose de courage.

Quelques semaines après avoir fait le grand plongeon, Cédric Dumont revient pour nous sur son expérience bruxelloise.

Pourquoi avoir choisi la tour UP-Site pour défier les lois de l’apesanteur ?
J’ai sauté du haut de la plupart des tours de Bruxelles : la Tour des finances, la Tour Madou, l’immeuble Brusilia à Schaerbeek… La tour UP-Site était un nouveau défi à relever. En plus, je trouve la construction assez réussie.

Quelles sont les difficultés à prendre en compte lors d’un tel saut ?
A chaque saut, il faut prendre en considération le vent et les turbulences. J’ai attendu des mois et des mois pour que les conditions climatiques soient parfaites. J’ai reçu l’autorisation de sauter en avril 2014 et j’ai du patienter jusqu’au 30 juillet pour me lancer. Je suis très pointilleux sur les conditions climatiques. D’autant plus qu’en milieu urbain, la moindre erreur ne pardonne pas.

Dans ce cas-ci, il y avait des immeubles autour, le canal, le saut était bas et il y avait très peu d’espaces pour atterrir.

Pourquoi avoir choisi le parachute pour sauter ?
Dans ce cas de figure, le parachute est la seule possibilité. Je ne vais pas vous embêter avec les détails techniques mais la hauteur du building et le milieu ne permettent pas d’autres modes de saut.

Qu’est-ce que vous avez aimé dans ce saut ?
La vue avant tout, le milieu urbain et puis simplement le fait que ce soit un nouveau défi à relever. J’ai attendu longtemps pour que les conditions soient parfaites et j’ai été récompensé puisqu’il faisait vraiment magnifique ce jour-là !

Avez-vous apprécié cet article?

Partagez-le

Chargement de l'article suivant ......

Newsletter

Chaque semaine, du nouveau contenu dans votre boîte mail

Newsletter

Découvrez plus de 12 000 adresses et événements

Profitez de toutes les sections de BrusselsLife.be et découvrez plus de 12 000 adresses et un grand choix d'événements, d'informations et de conseils et astuces de notre écriture.

Brusselslife.be
Avenue Louise, 500 -1050 Ixelles, Brussels,
02/538.51.49.
TVA 0472.281.221

Copyright 2022 © Brusselslife.be Tous droits réservés. Le contenu et les images utilisés sur ce site sont protégés par le droit d'auteur. la propriétaires respectifs.

www.brusselsLife.be/[email protected]