TOP

Les 5 moulins qui se visitent à Bruxelles

Olivia Regout.

27 May 2014, 13:05 Last Updated: 23 Jan 2018, 15:01

A eau ou à vent, les moulins parsemaient le paysage d’antan. Aujourd’hui, il ne reste que quelques témoins du passé préindustriel de la ville.

Si les meules ont depuis longtemps cessé de bercer le sommeil des meuniers, quelques vestiges valent le détour. Brusselslife vous emmène à la découverte de ces moulins réhabilités ou à visiter…

Les moulins constituent un élément majeur du développement de Bruxelles au fil des ans. A l’époque, les mécanismes étaient évidemment conçus pour moudre du grain, mais pas uniquement. Les moulins permettaient aussi de battre et aiguiser le fer, de fouler des draps ou encore de broyer des écorces pour produire du papier. Certains ont cumulé plusieurs de ces fonctions dans leur histoire.

Des dizaines de moulins à eau et à vent qui tournaient à plein régime aux quatre coins de Bruxelles, il ne reste que quelques témoins de cette période préindustrielle à Bruxelles.

Moulin d’Evere

Le Moulin d’Evere est un ancien moulin à vent construit en brique en 1840. Ses ailes de 22m de long faisaient tourner trois meules pour moudre de la farine. Rapidement, les ailes en bois sont retirées pour faire place à un mécanisme à vapeur. Classé depuis 1990, il n’est plus en activité. Aujourd’hui, il abrite le Musée bruxellois du Moulin et de l’Alimentation. Deux salles du Musée racontent l’histoire et le fonctionnement du moulin. Le reste de l’édifice propose chaque année une exposition temporaire sur une thématique liée à l’alimentation.

Situé dans un bel espace vert classé, lui aussi, le Musée est accessible du mercredi au dimanche.

[Moulin d'Evere, Musée du Moulin et de l'Alimentation]

Luizenmolen d’Anderlecht

Le Luizenmolen d’Anderlecht a 150 ans et, pourtant, il fonctionne encore. Détruit après l’Occupation allemande, ce moulin à vent est reconstitué en 1993 sur base d’anciens documents par une poignée de passionnés. Aujourd’hui, il trône au sommet d’une butte anderlechtoise et a été classé monument historique.

Tous les 2e et 4e dimanches du mois de 14h à 17h, le Luizenmolen ouvre ses portes aux curieux et met son mécanisme en branle. Pour 3€, vous allez plonger dans le passé, découvrir les mécanismes du moulin jusqu’à la production de farine à l’ancienne.

[Luizenmolen d’Anderlecht]

Moulin à vent de Woluwe-Saint-Lambert

Le Moulin à vent de Woluwe-Saint-Lambert  a fait du chemin depuis sa construction près de Tournai en 1767. Après avoir fait une étape dans le Hainaut dans les années 30, il atterrit à Woluwe-Saint-Lambert vers 1960. Frappé par un incendie en 1988, il est restauré et installé dans la prairie du Hof ter Musschen où il se trouve encore aujourd’hui.

Le moulin est classé et n’est accessible au public que sur demande via le Musée communal de Woluwe-Saint-Lambert.

[Moulin à vent de Woluwe-Saint-Lambert]

Moulin à eau de Lindekemale

Au 19e siècle, on recensait près de 90 moulins à eau à Bruxelles. Le moulin de Lindekemale fait partie des deux derniers vestiges encore visibles aujourd’hui. Dans un premier temps, il sert à la fabrication de farine et de papier. Ensuite, il se spécialise dans le tabac puis la chicorée. Egalement classé, le moulin devient un restaurant en 1970.

Situé au bord d'une rive de la Woluwe et le long d’un chemin, vous pourrez vous y poser lors d’une balade sur la promenade verte.

[Moulin de Lindekemale]

Le moulin de Neckersgat à Uccle

Le moulin de Neckersgat à Uccle est le deuxième moulin à eau encore debout à Bruxelles. L’eau de du Geleytsbeek activait la roue qui mettait alors en branle le mécanisme spécifique à la fabrication du papier. Le bâtiment a été largement restauré en 2013 et accueille depuis lors des activités sportives, culturelles de manière ponctuelle. Vous avez aussi la possibilité de louer le moulin pour vos événements privés.