TOP

Les fumeurs votent avec leurs mégots

Rédaction BrusselsLife.be.

17 Oct 2016, 12:10 Last Updated: 17 Oct 2016, 12:10

La commune d'Etterbeek propose aux fumeurs une petite expérience : répondre à des "sondages" avec leurs mégots de cigarette. Une chouette manière de lutter contre l'insalubrité en ville et de conscientiser les fumeurs.

Les fumeurs votent avec leurs mégots
Les fumeurs votent avec leurs mégots

Êtes-vous plutôt mayonnaise ou andalouse? Cette question vous a peut-être interpellé(e) si vous avez récemment fait la file devant la friterie Antoine, place Jourdan... Depuis septembre 2016, la commune d'Etterbeek a investi dans des "cendriers sondage". L'objectif est simple : lutter contre l'insalubrité en rue et conscientiser les fumeurs.

Êtes vous plus...?

Le principe est simple : au lieu de jeter son mégot par terre (ce qui peut lui coûter 50 euros, rappelons-le), le fumeur est invité à répondre à un "sondage". Quel est votre chanteur belge préféré? Stromae ou Le Grand Jojo? ou encore Quel est votre Diable Rouge préféré? De Bruyne ou Hazard? Une fois son choix opéré, le fumeur n'a plus qu'à jeter son mégot en dessous de sa réponse.choisie.

"Il ne s'agit bien évidemment pas d'un sondage important, nous avons choisi des questions "grand public" pour inciter les fumeurs à prendre du recul sur la question de la propreté en rue et surtout les conscientiser" précise d'emblée l'échevine de la propreté d'Etterbeek, Marie-Rose Geuten. Et le résultat est là : les cendriers se remplissent petit à petit' 

6 cendriers

Actuellement, cinq cendriers sont situés sur le territoire d'Etterbeek : aux entrées des stations de métro Thieffry et Pétillon, dans le quartier commercial de la Chasse, sur la Place Jourdan et sur le Parvis de l'Eglise Saint-Antoine. Un sixième sera très prochainement installé dans le quartier Mérode.

Un "cendrier sondage" coûte aux alentours de 350 euros.

Prévention 

Cette action ludique et thématique fait partie des nombreuses initiatives mises sur pied par la commune pour améliorer la propreté publique. Rappelez vous, il y a quelques mois, certains excréments de chien avaient été entourés en orange pour conscientiser leurs propriétaires. Chaque jour, des médiateurs du service Prévention sont également sur le terrain pour sensibiliser les riverains.

Ailleurs dans Bruxelles...

Rappelons qu'un mégot de cigarette met en moyenne 20 ans à se décomposer! Ces chiffres font bien évidemment réfléchir d'autres communes bruxelloises. Ces dernières années, elles rivalisent également d'ingéniosité pour pousser les fumeurs à jeter leurs mégots au bon endroit. Ainsi, des cendriers de sols fleurissent un peu partout dans la capitale.

Blog