Tous aux abris Petit lexique de la pluie bruxelloise

Bruxelles typique
Écrit par Frédéric Solvel - 25 nov. 2022, 00:00 (Mis à jour: 09 nov. 2022, 11:14)
Petit lexique de la pluie bruxelloise
A Bruxelles, il ne pleut pas une fois mais deux fois... Découvrez le lexique bruxellois concernant la pluie !

Avis aux nouveaux arrivants: la Belgique est un pays pluvieux, mais avec un vocabulaire des plus colorés. Découvrez comment décrire les différentes pluies belges avec Brusselslife.

Les statistiques sont affirmatives: il tombe, au moins quelques gouttes de pluie, près de 199 jours par an à Bruxelles. Soit plus d'un jour sur deux... Mais toutes les pluies ne se valent pas. Jugez plutôt... Quand le ciel se déchire, il ne laisse pas s'échapper que la pluie.

L'eau céleste peut également prendre la forme de neige, de grêle ou de grésil. Et quand la pluie s'arrête, l'arc-en-ciel peut apparaître... En chercher le pied revient à caresser le bras d'Everard t'Serclaes, celà n'engage à rien...  

En Belgique, il pleut souvent et nous avons différents mots pour le dire:

La drache (nationale) : Averse de pluie spécialement forte et subite. Invitée fidèle aux festivités du 21 juillet, elle ravit rarement les passants. Au café, la drache signifie également une tournée générale, cette version, en revanche, en fait sourire plus d'un...

Averse : L'averse est la pluie la plus fréquente à Bruxelles. Il s'agit d'une pluie soudaine et abondante. Synonyme de drache.

Bruine : Les gouttes fines qui constituent la bruine semble flotter dans l'air... De grand matin, sans avoir l'air de rien, elle peut glacer jusqu'aux os... De quoi en renfrognez plus d'un.

Crachin : Savant cocktail de pluie fine et de bruine qui peut durer plusieurs jours, cela se produit particulièrement en novembre.

Un ciel avant-coureur

Giboulée : Comme la drache, les giboulées sont des averses de coute durée, cependant elles ne se contentent pas de pluie et mélangent plutôt les grelons aux gouttes. Aussi brèves que violentes, elles se produisent régulièrement au début du printemps et peuvent faire bien des dégats.

Pluie verglacante : La pluie, déjà peu appréciée de l'automobiliste, devient son pire ennemeni lorsqu'elle s'abat sur sol gelé et se transfome instantanément en verglas, d'où la présence de nombreux panneaux "Attention verglas" sur nos routes.

Ondée : Uniquement composée de pluie, l'ondée est, comme l'averse, de courte durée et ne se caractérise pas obligatoirement par un caractère violent. Souvent rencontrée à la fin du printemps ou au début de l'été, elle est généralement suivie d'un magnifique arc-en-ciel, ce qui a le don de faire sourire les Bruxellois.

Orage : Tonnerre, éclairs, vents et averses violentes? Pas de doute, vous êtes devant un orage. Les éclairs qui déchirent le ciel permettent aux photographes de s'en donner à coeur joie, surtout pendant l'été.

Des parapluies aux milles couleurs pour égayer la grisaille belge

Vu les changements intempestifs de la météo belge, il est temps de se parer de notre arme ultime... Le parapluie!

 

 

 

Avez-vous apprécié cet article?

Partagez-le

Chargement de l'article suivant ......

Newsletter

Chaque semaine, du nouveau contenu dans votre boîte mail

Newsletter

Découvrez plus de 12 000 adresses et événements

Profitez de toutes les sections de BrusselsLife.be et découvrez plus de 12 000 adresses et un grand choix d'événements, d'informations et de conseils et astuces de notre écriture.

Brusselslife.be
Avenue Louise, 500 -1050 Ixelles, Brussels,
02/538.51.49.
TVA 0472.281.221

Copyright 2022 © Brusselslife.be Tous droits réservés. Le contenu et les images utilisés sur ce site sont protégés par le droit d'auteur. la propriétaires respectifs.

www.brusselsLife.be/[email protected]