TOP

SILENCE, MOTEUR, ACTION Quand Bruxelles devient un décor de cinéma…

Olivia Regout. Découvrir Bruxelles

19 Aug 2021, 00:08 Last Updated: 19 Aug 2021, 10:08

Alors que vous êtes tranquillement en train de vous faire une toile au cinéma, vous manquez un instant de vous étouffer dans votre pop corn. Bruxelles vient d’apparaître à l’écran !

Quand Bruxelles devient un décor de cinéma…
Quand Bruxelles devient un décor de cinéma…

Du petit film d’auteur belge à la superproduction américaine, Bruxelles inspire le monde du cinéma sans distinction.

L’incontournable Dikkenek

Dikkenek est LE film bruxellois par excellence. Quoi de plus logique dès lors que d’utiliser la capitale comme décor principal du film ! Les fans de cette production mythique n’auront certainement pas raté les images des abattoirs d’Anderlecht, de la rue Royale ou encore de la Place Poelaert avec sa vue plongeante sur Bruxelles.

 

C'est arrivé près de chez vous

Un film culte qui prend Bruxelles comme décors? On en veut encore! Ce long métrage documentaire parodique où Benoît Poelvoord incarne un tueur sanguinaire reste incontestablement une perle du cinéma belge. Repérez les endroits bruxellois où les scènes sont tournées dans cet extrait. 

 

Le très américain « The Expatriate »

Une super production américaine a récemment choisi Bruxelles pour décor. En 2012, de nombreuses scènes du thriller « The Expatriate » sont tournées dans les rues de la capitale. La bande d’annonce nous donne un avant-goût des images du film avec des vues aériennes du quartier européen et des scènes d’action dans les Galeries Royales. Ouvrez l’œil et repérez les décors vous paraissant si familiers!

 

Des films français

Entre la Belgique et ses voisins du Sud, il n’y a qu’un pas que les producteurs français n’ont pas peur de franchir. Et ça ne date pas d’hier !

Le film « Mortelle Randonnée » sorti en 1983 est notamment tourné au parking 58. Dans les anges gardiens, Christian Clavier boit un verre devant la Chaloupe d’Or sur la Grand-Place. Catherine Frot court dans les Galeries Royales ou encore au Mont des Arts dans le film Odette tout le monde.

[Les anges gardiens, 1995]

Le film Cloclo est en partie tourné à Bruxelles en 2011. L’Hôtel Métropole, le Cirque Royal, le théâtre Saint-Michel, l’Ancienne Belgique servent de décor. Le paquebot de Flagey se transforme en bureaux de Philips. Le restaurant le Variétés a été choisi pour son ambiance années 50 et 60.

[Restaurant le Variétés à Flagey. Cloclo, 2012]

 

Le petit dernier : Grace de Monaco

Annoncé pour juin 2014, le film sur la vie de la princesse Grace Grimaldi a été en partie tournée à Bruxelles. Ce sont les locaux du parlement bruxellois qui ont servi de décor au long métrage et, en particulier, la salle des glaces où fût reconstitué le bureau du Prince Rainier. Pour le tournage, Nicole Kidman qui incarne la princesse a passé 5 semaines dans notre capitale.

[Salles des glaces du Parlement bruxellois]

 

Bien d'autres films d'hier et d'aujourd'hui

Bruxelles a encore été le théâtre de nombreux tournages comme les films "Gino", "Loft", "les Barons" ou encore la trilogie "La vie sexuelle des Belges". Jaco Van Dormael a lui aussi exploité les décors bruxellois dans ses films "Toto le héros" et "Mr Nobody". Nos amis anglophones auront, quant à eux, peut-être reconnu la capitale belge dans "Plenty" avec Meryl Streep.

 

Blog Soirées Cinéma Découvrir Bruxelles